6 Mettre en place un partenariat mondial

Où en sommes-nous?

Le volume de l'Aide Publique au Développement (APD) au Bénin a évolué en dents de scie sur la période 2006-2010. En pourcentage du PIB, elle est passée de 6,2% en 2006 à 7,8% en 2010 contre 8,6% en 2009, 6,0% en 2008 et 7,3% en 2007. En matière de dette publique, le service de la dette en pourcentage des exportations des biens et des services s’élève à 3,1% en 2011.

De 0,93% en 2003, le nombre de lignes téléphoniques pour 100 habitants a atteint 1,9% en 2011 contre 2,1% en 2009. Ceci s'explique surtout par l'engouement suscité par l'utilisation de la téléphonie mobile depuis quelques années par la majorité de la population béninoise. Le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile pour 100 habitants s'est nettement amélioré au cours de ces dernières années. En effet, d'un niveau de 20% en 2000, il a atteint 74,30% en 2011 contre 52,9% en 2009 soit une hausse de plus de 54 points en 11 ans.

L'utilisation de l'internet n'est pas du tout reluisante au Bénin ces dernières années  notamment du fait de la qualité de la connexion et des difficultés que le pays connait en matière d’énergie électrique. En 2011, le nombre d’utilisateurs d’Internet pour 100 habitants est de 1,4%.

Il est important de signaler que l’attention est focalisée depuis 2000 sur l’augmentation de l’aide publique au développement (APD) pour réaliser les investissements importants dans les secteurs OMD alors que la faiblesse du volume des ressources n’est pas à la base des mauvaises performances sur le chemin des OMD. En effet, les ressources actuellement disponibles ne sont pas utilisées de manière efficace à cause des déficiences notées dans les systèmes de gestion des finances publiques au Bénin.
Cette situation est accentuée par les problèmes de ressources humaines décelés dans plusieurs administrations publiques, notamment œuvrant dans les secteurs OMD entraînant ainsi une faible absorption de l’APD actuellement disponible. Aussi, des défis importants sont-ils encore à surmonter en vue d’assurer une coordination plus efficace des interventions des partenaires au développement.

1.33 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Cibles
  1. Répondre aux besoins particuliers des pays en développement sans littoral et des petits États insulaires en développement
    • Seuls cinq pays donateurs ont atteint la cible des Nations Unies pour l’aide publique.
  2. Poursuivre la mise en place d’un système commercial et financier ouvert, réglementé, prévisible et non discriminatoire
    • Montant net de l'APD totale et en faveur des pays les moins avancés, en pourcentage du revenu national brut des pays donateurs du comité d'aide au développement de l'organisation de coopération et de développement économique (CAD/OCDE): 19,8%
  3. Traiter globalement le problème de la dette des pays en développement
    • Service de la dette, en pourcentage des exportations de biens et services: 2,5%
  4. En coopération avec l’industrie pharmaceutique, rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement
    • Proportion de la population pouvant se procurer les médicaments essentiels à un coût abordable et dans des conditions pouvant être maintenues durablement : 50%
  5. En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les nouvelles technologies, en particulier les technologies de l’information et de la communication, soient à la portée de tous
    • Nombre de lignes fixes, pour 100 habitants: 1,9%
    • Abonnés à un service de téléphonie mobile, pour 100 habitants:74,3%