Projet d'Appui à la Réforme Administrative et Institutionnelle (PARAI)


Le chef de l'Etat le docteur BONI YAYI signant la charte de bonne gouvernance

Mis en exécution par le Ministère de la Réforme Administrative et Institutionnelle (MRAI), en coopération avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le PARAI est articulé d’une part, sur les systèmes acteurs et d’autre part, sur l’adhésion des acteurs en vue d’une appropriation collective des actions vertueuses à effets rapides et démonstratifs. L’objectif poursuivi est de créer un climat favorable à l’attraction des investissements et offrir des services de qualité aux populations. Cette stratégie est articulée autour de trois (03) axes principaux :
- le système acteurs,
- l’adhésion des acteurs pour la réforme administrative et institutionnelle,
- le dispositif d’appui à la réforme.

Plus spécifiquement, la stratégie envisagée pour la mise en œuvre des activités du projet repose sur un regroupement de toutes les institutions au niveau de l’exécutif, du législatif, du judicaire, du secteur privé et de la société civile en vue d’une réflexion collective sur les dysfonctionnements de l’environnement institutionnel dans le but de créer un nouvel environnement.

Objectifs du projet

Il s’agit de :

  • Recentrer les chantiers de la réforme administrative et institutionnelle sur la base de la nouvelle  vision.
  • Renforcer les performances de l’administration pour des prestations de service public de meilleure qualité.
  • Développer une politique active de plaidoyer/sensibilisation en faveur de changement de comportement, de la citoyenneté et de la bonne gouvernance ;

 La stratégie envisagée dans le cadre de la mise en œuvre du projet s’articulera d’une part  autour des systèmes acteurs et d’autre part,  autour de l’adhésion des acteurs en vue d’une appropriation collective des actions vertueuses à effets rapides et démonstratifs. L’objectif poursuivi est de créer un climat favorable à l’attraction des investissements et offrir des services de qualité aux populations.
      Plus spécifiquement, la stratégie envisagée pour la mise en œuvre des activités du projet reposera sur un regroupement de toutes les institutions au niveau de l’exécutif, du législatif, du judiciaire, du secteur privé et de la société civile en vue d’une réflexion collective sur les dysfonctionnements de l’environnement institutionnel dans le but de créer un nouvel environnement.
      Ce rassemblement des acteurs pourra prendre le nom de Convention nationale. A la sortie de cette Convention nationale, il sera organisé des séances d’appropriation des enjeux de l’environnement institutionnel du Bénin dont la structuration sera définie par les participants à la convention. Cette convention sera couronnée par l’adoption d’une charte comme outil de référence pour tous les acteurs de la vie publique.

Principaux Résultats

Principaux résultats attendus

  • Identification et mis en œuvre dans les institutions clés du pays les Actions à Impacts Rapides et Démonstratifs ;
  • Elaboration d’une charte de bonne gouvernance pour le développement ;
  • Organisation d’une convention nationale sur l’environnement institutionnel ;
  • Renforcement de l’efficacité, la transparence et l’éthique dans les différentes institutions et particulièrement dans l’administration publique.
  • Mis en place d’une Cellule de Réflexion Stratégique (Task Force) pour appuyer le MRAI
  • Mis à la disposition de l’Administration publique des personnes ressources compétentes capables de l’appuyer dans la mise en œuvre de la Gestion Axée sur les Résultats

Principaux résultats obtenus

  1. Réalisation d’une étude de l’environnement institutionnelle au Bénin
  2. Réalisation du Plan de Communication du MRAI
  3. Conscience dans les populations de l’absentéisme

Enjeux et perspectives du projet

  • Le positionnement du MRAI dans l’ensemble du dispositif de coordination de réformes en cours au Bénin
  • Démultiplication des structures en charge de la réforme administrative et institutionnelle
  • Volonté politique effective est déterminante pour la réussite de la réforme

Bailleurs de fonds



 
Nom du donateur
Montant alloué
PNUD -
Gouvernement du Bénin -
   

Dépenses

Dec 2012  $ 281 795,00
Dec 2011  $323 188,00
Vue d'ensemble
Statut:
En cours
Date de début:
01/01/2009
Date de fin:
01/12/2013
Budjet prévu:
PNUD-1.500.000; Gouvernement-300.000; A mobiliser-3.600.000
Budjet actuel
PNUD-450.000; Gouvernement-20.000
Zone d'intervention
Tout le territoire national
Domaine d'activité:
Gouvernance démocratique
OMD
 
Partenaires Institutionnels
MRAI
Partenaires d'exécution
MRAI
Directeur National
Amidou ADAMOU Directeur de Cabinet, MRAI
Publications
Rapport sur la gouvernance en Afrique II

Ce rapport a été réalisé par la Commission Economique pour l'Afrique.
On s’accorde de plus en plus à croire en Afrique qu’une meilleure gouvernance est essentielle pour promouvoir la croissance et le développement et pour ce qui est de permettre aux pays africains de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement.