Intégration des galeries forestières dans le système des aires protégées du Bénin et restauration de la ceinture verte soudano sahélienne (PIFSAP)

A propos du projet

 Une forêt sacrée dans la commune d'Adjarra

C’est un projet de restauration de forêts galeries ; de développement de la biodiversité ; de restauration de la ceinture verte soudano sahélienne ; de réhabilitation de la connectivité entre les écosystèmes et de conservation et développement des espèces menacées à valeur socioéconomique le long du cours inférieur du fleuve Ouémé. Ce projet s’intéresse également au renforcement des capacités des communautés à utiliser les valeurs traditionnelles pour promouvoir et valoriser les ressources naturelles. Son volet cartographie permettra de disposer d’une photographie aérienne pour tout le territoire, complètera notamment les données acquises au travers du Projet "Accès au Foncier" afin de sécuriser davantage les investissements dans la préservation de l’environnement

Objectifs de développement du projet

L’objectif général de cet appui de l’Union Européenne est de contribuer à la préservation et au développement des forêts galeries comme conservatoire de la biodiversité, puits à carbone et site de promotion des produits forestiers non ligneux.
Il sera aussi une contribution à la lutte contre la dégradation des terres, à la préservation des cours d’eau, à la lutte  et à la promotion du potentiel naturel comme source de valeur ajoutée pouvant contribuer à la réduction de la pauvreté.
Le projet vise également à mettre en opération une infrastructure géographique de base pour faciliter l’accès de tout utilisateur à l’information cartographique actualisée et numérisée

Principaux résultats attendus



  • Elaborer et mettre en œuvre un plan d’aménagement des forêts galeries qui intègre les exigences socioculturelles, les AGR et la protection des ressources en eau,
  • Développer des activités de conservation, de protection et de gestion durable de la biodiversité et valoriser les potentiels spécifiques qui existent au niveau des forêts galeries sélectionnées,
  • Intégrer dans le système des aires protégées du Bénin les formations ciblées,
  • Délimiter les forêts galeries sélectionnées et mener des actions de reboisement par des essences locales à valeurs socioéconomiques pour rétablir leur connectivité avec les autres formations d’importance telles que les Parcs, les forêts classées et autres communautaires.
  • Créer des aires de reboisement dans les zones de dégradation et de rupture afin de restaurer la ceinture soudanienne qui protège les cours d’eau, leurs bassins, tout en luttant contre la désertification.
  • Créer des formations à caractère commercial à exploiter par les communautés et les communes afin de renforcer et préserver les formations naturelles.
  • Organiser les exploitants forestiers et les accompagner dans le développement des plantations commerciales.
  • Réaliser des actions prioritaires pour la régénération des forêts galeries dégradées et la restauration des espaces dégradés.
  • Définir et Mettre en place l’arrangement institutionnel et du cadre juridique favorable à la durabilité des acquis du projet.
  • Construire des données SIG et de nouvelles cartes topographiques couvrant l'ensemble du territoire béninois et permettre d'informer les décideurs politiques.
  • Les capacités de l’IGN, du CENATEL et des structures productrices de cartes sont renforcées pour l’utilisation et la gestion des outils SIG


Principaux résultats obtenus

  • Elaboration des outils de mise œuvre du cadre réglementaire de gestion et d'intégration des forêts sacrées comme aires de conservation communautaires.
  •  Vulgarisation de la procédure d'intégration et les textes réglementaires de gestion des forêts sacrées.
  •  Mise en œuvre du plan de renforcement des capacités techniques des acteurs (comités de gestion aux niveaux village et communal) et autres structures impliquées dans la gestion des forêts sacrées.
  •  Elaboration  des plans d'aménagement et de gestion simplifiés   pour au moins 45 qui porte à 90 le total de forêts sacrées sélectionnées.
  • Création d’une base de données sur les forêts sacrées.
  • Mise en place les  comités communaux de suivi et de coordination des activités d'intégration et de gestion des forêts sacrées.
  • Mise en place et maintenir durablement les structures de gestion  des forêts sacrées au niveau village
  • Réalisation les cartes d'occupation des forêts sacrées retenues  avec les zones-tampons et les couloirs de connectivité pour l'élaboration  de plan de gestion
  • Réalisation le bornage des forêts sacrées retenues
  • Rédaction des plans d'aménagement et de gestion simplifiés  des Forêts Sacrées retenues avec les zones-tampons et les couloirs de connectivité
  • Accompagnement des actions tests de production des plants de Garcinia kola, Mansonia altissima, Xylopia aethiopica, Tetrapleura tetraptera, Pterocarpus erinaceus, Cesalpinia bonduc, Pentadesma butyracea, etc.
  • Accompagnement de la mise en œuvre  des actions tests de plantation  et d'enrichissement  en  Garcinia Kola  et autres espèces de valeur  dans les forêts sacrées et dans les zones adjacentes aux forêts sacrées
  • Création et gestion de jardins botaniques pour réduire la pression sur les ressources des forêts sacrées.
  • Développement des activités de valorisation et de promotion de l'éco-tourisme   autour des forêts /sites sacrés identifiés.

Enjeux et perspectives du projet :

  • Promouvoir le développement de forêts galeries et formations communautaires;
  • Sauvegarder  certaines formations par le principe de la sacralisation et de création d’aires protégées;
  • Contribuer à la restauration des forêts dégradées, réduire voir annuler les  impacts des activités de carbonisation et de vente de bois de chauffe sur les forêts,
  • Développer des puits à carbone et renforcer le potentiel forestier ,
  • Actualiser la base cartographique du Bénin et construire de nouvelle infrastructure cartographique et des données SIG.

Bailleurs de fonds

 
Nom du donateur
Montant alloué
Union Européenne
8. 000. 000 £
PNUD 300.000 US $
Total 10 109 860 US $

Dépenses

Dec 2013 $ 574,810.88
Dec 2012 $ 531,082.24
Dec 2011 $ 195,858.54

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe