Renforcement de l’information sur le climat et systèmes d’alerte précoce en Afrique pour un développement résilient au climat et adaptation aux changements climatiques (SAP-BENIN)

A propos du projet

  Recueil du niveau d'eau à une station hydrométrique. Photo: PNUD Bénin

 

L'amélioration de l'information sur le climat (IC) et le développement d’un Système d’Alerte Précoce (SAP) sont un moyen efficace pour renforcer la prise de conscience des populations en général par rapport aux risques météorologiques/climatiques afin qu'elles se préparent en conséquence, et apprennent à mieux gérer les risques liés aux changements climatiques à long terme, avec les incertitudes qui y sont attachées. Actuellement, il n’existe pas au Bénin de SAP/IC de prévention à multi-risques ('érosion côtière et stockage de l'eau par  exemple),  ni de capacité à produire et diffuser l’information météorologique/climatique. Afin de disposer d'un système efficace, il est nécessaire d'améliorer les réseaux d’infrastructures actuels de surveillance météorologique/ climatique et d'aider à renforcer les capacités techniques et opérationnelles pour réaliser efficacement et mettre à disposition des données prévision destinées pour la planification. Le présent projet, avec un financement du Fonds pour les pays les moins avancés (PMA), va répondre à ces besoins. Une composante du projet portera sur l’amélioration de la surveillance météorologique, climatique et environnementale. Une deuxième composante servira à renforcer/développer les systèmes nationaux de prévision afin qu’ils puissent produire des lots d’alerte précoce basés sur les besoins des utilisateurs et diffuser efficacement les alertes et autres informations et données pertinentes pour faciliter les processus de prise de décision.

Objectifs de développement du projet :

- Renforcer les services d'information sur les risques météorologiques ou de changement climatique pour améliorer les processus de prise de décision et la planification à long terme;
- Acquérir de nouveaux équipements de surveillance climatique/météorologique et hydrologique ainsi que la réhabilitation des infrastructures existantes;
- Renforcer les capacités nationales et locales à utiliser efficacement et à diffuser avec efficience les informations/alertes hydrométéorologiques et environnementales.

 

Résultats attendus

  • Acquisition et installation ou réhabilitation de 40 stations limnométriques équipées de dispositifs de télémesure et 1 débitmètre automatique à effet Doppler doté de capacités de transmission de données, ainsi que de dispositifs de traitement et d’enregistrement de données en vue de la modélisation hydrologique;
  • Acquisition et installation de 30 stations agro-climatiques automatiques, synoptiques et pluviomètres équipés de télémétrie et d’appareils améliorés de transmission / traitement / stockage de données;
  • Acquisition/d’équipement de maintenance, de communication, de collecte/ traitement de données (matériel de surveillance utilisant le Système mondial de localisation différentiel ou Differential GPS, profileur de courant et de vitesse à effet Doppler) pour le niveau de l'eau et le suivi de l'érosion côtière
  • Développement de conseils agricoles personnalisés et d’avis sur les risques climatiques extrêmes, reflétant la relation entre les informations climatiques, environnementales et socioéconomiques, à court terme et selon un calendrier saisonnier, pour répondre aux besoins des utilisateurs finaux et incluant la recherche-développement pour la mise en place d’une plateforme consultative utilisant la téléphonie mobile;
  • Développement d’une plateforme multi-agences (Comité Interinstitutionnel et Multi Disciplinaire, CIMD) pour remédier au manque de coordination et d’échange de données entre les agences et relativement aux initiatives liées aux SAP;
  • Renforcement des capacités par la formation de plusieurs cadres nationaux dans les domaines thématiques abordés par le Projet.

Résultats obtenus



  • 48 Stations dont 20 stations météorologiques, 25 stations hydrologiques et 03 stations océanologiques fonctionnelles et/ou télétransmises sont  mises en service soit un taux de 96%)
  • 05 plates-formes de visualisation ont été installées au Laboratoire d’Hydrologie Appliquées, au siège du Projet SAP-Bénin et  aux ministères en charge de l’intérieur, de l’environnement et de l’eau.
  • 05 modèles de prévision des risques hydro climatiques sont en cours de développement sur la base des différents rapports d’études commanditées par le SAP-Bénin.
  •  06 ingénieurs dont 2 météorologues de Météo-Bénin, 2 hydrologues de la DG-Eau et 2 océanologues de l’IRHOB ont été formés au Kenya sur l’analyse, la modélisation et la prévision des données et  informations météorologiques, hydrologiques et océanologiques.
  •  56% de cadres soit 04 agents du service de l’hydrologie, 04 de l’IRHOB et 10 de Météo-Bénin sont  capables de donner l’alerte
  •  Le Mode Opératoire Normalisé de Communication (MON) a été mis en place pour la prévention et la gestion des risques de catastrophes au Bénin.

Dépenses

Decembre 2016 $ 444,172.00
Decembre 2015 $ 2,003 433.42
Decembre 2014 $ 1,328,369  
Decembre 2013 $ 31,833.68

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe