Projet de renforcement de la résilience du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques au Bénin

A propos du projet

 Installation de panneau solaire dans la commune de Zogbomey grâce à l'appui du Programme de microfinancement du FEM. Crédit photo: Giacomo Pirozzi / PNUD Bénin

Le projet de « Renforcement de la résilience du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques au Bénin », également appelé PANA Energie, vise à soutenir la stratégie d’adaptation aux changements climatiques du Gouvernement du Bénin et réduire la vulnérabilité des communautés rurales et urbaines aux variabilités du climat à travers une production, un transport et une distribution énergétique résiliente.

Le projet répond à la seconde intervention prioritaire identifiée lors du PANA de 2008 au Bénin : « Réduire la vulnérabilité des populations aux conséquences des changements climatiques en leur offrant un meilleur accès à des sources d’énergies renouvelables et en protégeant les ressources forestières ».

La première intervention concerne les capacités d’adaptation du secteur de l’énergie aux changements climatiques. Il s’agit de renforcer les capacités du pays afin de permettre aux parties prenantes impliquées d’intégrer les risques climatiques dans leurs prévisions énergétiques et de faire ainsi face aux risques climatiques, de sorte que les risques de pertes économiques liés au climat soient réduits.

Le but de la seconde intervention est de soutenir le développement de nouveaux cadres pour les politiques et stratégies énergétiques qui prendront en compte les changements climatiques. Les problèmes liés aux changements climatiques et les mesures d’adaptation seront intégrés aux stratégies et politiques nationales, et régionales (selon les zones identifiées par le PANA).

La troisième intervention prendra en compte des actions destinées à réduire la vulnérabilité climatique des sources d’énergie du Bénin. Elle se concentrera sur la protection des bassins versants, des zones forestières exploitées fournissant les populations en énergie, et des centres de production et de distribution d’électricité. Il s’agira d’évaluer la vulnérabilité de ces zones et de prendre des mesures impliquant toutes les parties concernées afin de protéger ces sources d’énergie. De plus, elle soutiendra le développement de sources de production d’énergie alternatives pour les communautés les plus vulnérables.

Objectifs du projet

Le projet a pour objectifs de :

  • réduire les conséquences des changements climatiques pour le secteur énergétique du Bénin;
  • contribuer à la suppression des principales barrières institutionnelles, politiques et financières, ainsi que des entraves liées aux capacités individuelles et connaissances limitées, pour mettre en œuvre une gestion effective des risques climatiques pour ce secteur ;
  • introduire des mesures d’adaptation pour renforcer la résilience du secteur national de l’énergie.

Principaux résultats attendus



Produit 1.1.1 : Une plateforme des parties prenantes afin de faciliter le dialogue entre les décideurs des différents secteurs liés à celui de l’énergie, et le processus décisionnaire concernant la compétition des sources d’énergie et les questions transversales de production, d’accès ou d’efficience énergétique en relation avec les changements climatiques

Produit 1.1.2 : Développement d’un programme de formation pour 500 acteurs des secteurs liés à celui de l’énergie

Produit 2.1.1 : Les Schémas Directeur d'Approvisionnement en bois-énergie(SDA) sur le bois-carburant pour les villes de Parakou, Malanville, Djougou, Natitingou, Bohicon, Abomey, Cotonou, Porto-Novo et Lokossa (en incluant la PAF des aires forestières de Nonsinansson pour Parakou, Tfougou pour Djougou, Dahendé pour Natitingou, Fita-Agbado pour Bohicon, Zouzounkan et Abomey pour Cotonou et Porto-Novo) sont révisées afin d’incorporer les risques climatiques et des mesures d’adaptation appropriées.

Produit 2.1.2 : Développement d’un Plan National pour la gestion optimale de la demande d’électricité dans un contexte de changements climatiques et de risques climatiques (température, débit des cours d’eau, évapotranspiration, pluie, ensoleillement, cyclones, inondations), et mise en œuvre de mesures d’adaptation.

Produit 2.1.3 : Le SIEP sur les carburants domestiques et le SIEF sont mis à jour et visent à inclure la question des risques climatiques dans les options stratégiques afin d’être en capacité de gérer ces risques.

Produit 2.1.4 : Le PAF de l’Ouémé central et des forêts communales de Fita Agbado (Dassa et Savalou), Zounzoukan (Covè et Zangnanado), Détohou (Abomey), Kolobi ( Djidja), Bobe (Bantè), Ouogui (Savè), Badé (Ouessè), Tfougou (Djougou), Nonsinansson (Perere et N'Dali) et Dahendé (Natitingou et Toucoutouna) fournissant les villes et les centres urbains du Bénin en bois-énergie est révisé pour inclure les risques de sécheresse, de feux sauvages, etc., ainsi des mesures d’adaptation.

Produit 2.2.1 : les rives des bassins fluviaux de l’Ouémé, Sota, Pendjari, Zou, Mono (propre à abriter de potentielles installations hydrauliques) de Yéripao (existante), des chutes de Sosso et de Kota, de Gbassè, Koutakroukrou, Wabou et Kouporgou, sont protégées contre l’érosion avec la reforestation de 10 000 hectares d’espèces d’herbacées polyvalentes ayant une grande tolérance aux sécheresses et aux inondations.

Produit 2.2.2 : Construction d’infrastructures communautaires à faible coût pour protéger les berges des fleuves (Ouémé, Zou, Sota, Mono, Niger) contre l’érosion.

Produit 2.2.3 : Un programme de formation au profit de 1000 bénéficiaires sur les bonnes pratiques de gestion durable des terres intégrant les risques climatiques est mis en place dans les communautés de Djidja, Abomey, Zangnanado, Dassa, Savè, Perere, N'dali, Toukoutouna, Djougou, Bantè, Bassila, afin de lutter contre l’érosion des terres dans les bassins fluviaux de l’Ouémé, du Zou, du Sota, du Mono et du Niger.

Produit 2.3.1 : Des parcs communautaires de production de bois de chauffages résiliant sont mis en place dans les zones désignées les plus vulnérables par le nouveau SDA : dans les forêts communales de Fita Agbado (Dassa et Savalou), Zounzoukan (Covè et Zangnanado), Détohou (Abomey), Kolobi (Djidja), Bobe (Bantè), Ouogui (Savè), Badé (Ouessè), Tfougou (Djougou), Nonsinansson (Perere et N'Dali) et Dahendé (Natitingou et Toucoutouna)

Produit 2.3.2 : Les zones d’approvisionnement de carburant à base de bois (Zouzounkan pour Parakou, Tfougou pour Djougou, Dahendé pour Natitingou, Fita-Agbado pour Bohicon, Zouzounkan et Abomey pour Porto-Novo et Cotonou) soit environ 300 000 ha de forêts sont protégées contre les feux de brousse – provoqués ou accentués par les changements climatiques – grâce au développement de protocoles de gestion des risques intégrant l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des feux sauvages ; et incluant des méthodes de démonstration résilientes de lutte contre les feux.

Produit 2.3.3 : Soutien aux Activités Génératrices de Revenus  alternatives utilisant les ressources forestières (apiculture, horticulture, élevage, production et maintenance de réchauds et de four à pression améliorés, etc.) pour 1500 personnes identifiées comme vulnérables dans les communautés de Djidja, Zangnanado, Dassa, Savè, Perere, N'dali, Toukoutouna, afin de renforcer la résilience des formations forestières fournissant du bois-carburant à Cotonou, Porto-Novo, Lokassa, Abomey, Bohicon, Parakou et Malanville

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe