Projet pilote d'appui à l'opérationnalisation des villages du Millénaire au Bénin


Une récolte de maïs par les groupements. Photo: PNUD Bénin

Le Projet des Villages du Millénaire (PVM) du Bénin se veut une contribution à l’éradication de l’extrême pauvreté dans la commune de Banikoara, identifiée comme l’une des plus pauvres de toutes les communes au Bénin. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance pour la Réduction de la Pauvreté au Bénin, avec pour objectif de contribuer durablement à la lutte contre la pauvreté par l’augmentation des revenus et l’amélioration des conditions de vie des ménages selon des processus qui engagent leur participation et leur responsabilité.

Objectif du projet

L’objectif global du Projet est d’appuyer et d’autonomiser les villages choisis pour qu’ils sortent du piège de la pauvreté et réalisent tous les Objectifs du Millénaire pour le Développement dans un délai de 5 ans.
De façon spécifique, le PVM vise à :
(1) réduire de moitié la pauvreté et la faim ;
(2) assurer un accès à l’éducation primaire pour les filles et les garçons et éliminer les disparités genre dans les écoles ;
(3) améliorer les conditions d’existence des femmes, leurs revenus et leur participation au processus de Développement Humain Durable ;
(4) améliorer la santé  maternelle, et réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans, combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d’autres maladies ;
(5) généraliser l’accès à l’eau potable, aux infrastructures de transport et aux sources d’énergie et à un  environnement sain

Principaux résultats attendus



  1. Production et productivité agricole améliorées d’au moins 50 %;
  2. production et rentabilité de la pêche améliorées d’au  moins de 50 % ;
  3. production et rentabilité de l’élevage améliorées d’au moins de 50 % ;
  4. L’accès à l’école primaire est élargi (taux net de scolarisation de 100 %) et l’efficacité interne améliorée; les communautés et les associations des parents d’élève participent activement dans la gestion de l’école : les capacités des comités de gestion sont renforcées ;
  5. Capacités d’auto-prise en charge et de gestion des groupements de femmes renforcées; les travaux des femmes allégés et leurs moyens de subsistance améliorés ; les capacités économiques des femmes sont renforcées ;
  6. Réduction de près de deux tiers d’ici 2013 la mortalité infantile (taux de mortalité infantile) ; Réduction de la propagation du VIH/SIDA (taux de prévalence) ;  maîtrise du Paludisme et d’autres grandes maladies ; amélioration des conditions de travail du personnel de santé et de l’accès aux centres de santé et maternités ;
  7. Réalisation de la norme un (01) équivalent point d’eau pour 250 habitants ;
  8. l’accès aux localités s’est nettement  amélioré (nombre de pistes et dessertes rurales réalisées) ; 
  9. amélioration des sources d’énergie ;   amélioration du cadre de vie


Principaux résultats obtenus

AGRICULTURE

  • A peu près 159 millions de FCFA ont été investis pour les infrastructures et équipements dans le secteur agricole
  • Acquisition et mise en service d'un tracteur acquis en 2012 et des divers équipements (égreneuses, matériels de maraîchage, etc.)
  • Construction de 3 magasins de warrantage munis de boutiques intrants, de bureau de gérant et de boutiques de vente des intrants, des aires de séchage
  • Construction de 2 boutiques marchandes offrant 12 cabines pour la commercialisation des produits dans les marchés et de 4 hangars de marché
  • Réalisation de huit (8) puits maraichers ont été réalisés sur quatre bas-fonds pour les cultures de contre saison
  • Formation des producteurs sur les thématiques telles que : (1) le plan de campagne, (2) le compte d’exploitation prévisionnel, (3) le budget prévisionnel, (4) le cahier d’utilisation de la main-d’œuvre, (5) le cahier d’utilisation des intrants, (6) la fiche de stocks et (7) le journal de caisse.
  • Formation de 111 producteurs sur la gestion de la fertilité du sol
  • Appui à 130 agriculteurs pour leur accès au crédit warrantage pour un montant crédit pour un montant total de 4 500 000 FCFA

EDUCATION

  • A peu près 626 millions de Fcfa ont été investis pour les infrastructures et équipements dans le secteur, plus de 25 millions pour les fournitures et kits scolaires  et construction de 56 salles de classes ; 72 latrines ;11 bureaux pour les directeurs ;11 magasins ;1 salle d'eau au niveau de l'école maternelle de Kandérou.
  • Réfection de 12 salles de classes ; 16 latrines; 4 bureaux pour les directeurs ; 4 magasins.
  • Renforcement de capacités techniques de 96 enseignants sur diverses thématiques
  • Alphabétisation de 383 adultes dont 92 femmes de 15 – 49 ans dans les sept centres d’alphabétisation mis en place par le projet avec l’appui technique de l’ONG DERANA
  • Recrutement de 31 enseignants au profit des villages du PVM

GENRE ET DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE

  • Construction d’un centre de loisirs, la maison des jeunes de Founougo d’une valeur de 74 millions ;
  • Passation des marchés pour la construction d’infrastructures (terrain de sport, logements pour enseignants, etc.) sur le site de la zone d’aménagement concerté ;
  • Formation de 85  personnes sur diverses thématiques : élaboration d’un business plan, élaboration en gestion de projets porteurs, approche participative niveau village ;
  • Formation des comités de gestion (25 membres) des infrastructures socio-collectives en approche genre

SANTE

  • Construction d'une maternité + logement +4 latrines
  • Acquisition d'une ambulance et des matériels médicaux au profit de la maternité de Kandèrou
  • Plus de 115 millions investis au profit du secteur de la santé

HYGIENE, EAU, ASSAINISSEMENT ET ENERGIE

  • Construction de 84 cabines de  latrines t réfection de 16 cabines de latrines ;
  • Réalisation en cours de 26 forages dont 16 sont déjà positifs
  • Mise en terre de 2260 plants en 2012 dans les écoles et 860 plants en 2013 dans les lieux publics

Enjeux et Perspectives

  • Mobiliser les structures gouvernementales et les partenaires techniques et/ou financiers autour de la Zone d’Aménagement Concerté en cours de création pour son financement et son animation ;
  • Assurer la fonctionnalité des ouvrages réalisés avec l’appui du projet ;
  • Réaliser l’évaluation à mi-parcours de la phase pilote du projet ;
  • Garantir la pérennité des acquis du projet

Dépenses

Dec 2012 $ 2 534 920,00
Dec 2011 $453 985,00
Vue d'ensemble
Statut:
En cours
Date de début:
1er Janvier 2011
Date de fin :
30 Juin 2013
Zone d'intervention:
les villages de Kandérou et Founougo (A&B) dans la commune de Banikoara au Bénin
Domaine d'activité:
Réduction de la pauvreté
MDG
1,2,3,4,5,6,7
Coordonnateur du projet:
ISSAKA Kassimou Email: dr_issakassim@yahoo.com
Partenaires Institutionnels
Ministère du Développement, de l’Analyse Economique et de la Prospective (MDAEP)
Partenaires d'exécution
Centre de Partenariat et d’Expertise pour le Développement Durable (CePED)
Bailleurs de fonds
PNUD-JAPON-Gouvernement du Bénin
Budjet prévu
7 000 342 $ US
Budjet actuel
7 000 342 $ US
Téléchargez
Plan de travail annuel 2014
Rapport à mi-parcours

Ce rapport présente les réalisations du PVM de juillet 2011à septembre 2013