L'énergie solaire apporte la lumière dans les foyers


Des élèves apprenant leurs leçons avec une lampe alimentée par un kit solaire. Crédits Photo: PNUD Bénin

Précédemment éclairés la nuit à l’aide de lampions et de lampes à pétrole, les villages de Kotto, Tanwê-Hessou, Dovogon, Avlamè et Dohouê, situés à dans la commune de Zogbodomey à plus d’une centaine de km de Cotonou, disposent depuis le début de cette année 2014, de la lumière grâce à l’énergie solaire.

L'un des bénéficiaires de kit solaire raconte: "Avant, nous n’avions d’autre choix que d’utiliser des lampes à pétrole pour nous éclairer. Cette situation a conduit à de nombreux cas d’incendie de cases, avec de lourdes pertes matérielles et en vies humaines." Il poursuit: " Pour charger nos téléphones portables, nous devions nous déplacer en ville, dépenser au moins 1000 Fcfa pour le transport, sans compter le temps d’attente de chargement qui était, en moyenne, d’environ deux heures. « Aujourd’hui, avec une batterie de 12 volts, j’arrive à regarder la télévision 24 heures sur 24. Mes enfants ont la lumière le soir pour apprendre leurs leçons, je recharge facilement mon téléphone portable et ma maison est éclairée », se réjouit-il.

L’absence d’électricité constituait une lourde charge à supporter par  les populations de Zogbodomey déjà pauvres a déclaré le Maire de la Commune. « Le niveau d’électrification de la commune est faible. L’énergie utilisée représente 95% de bois, 4% de pétrole et 1% d’électricité. Je suis très heureux de cette initiative d’éclairage à énergie solaire », affirme t-il.

A retenir

  • Dans la commune de Zogbodomey au Bénin, le niveau d’électrification est faible. L’énergie utilisée représente 95% de bois, 4% de pétrole et 1% d’électricité
  • Au total, 250 kits solaires ont été mis à disposition de ces villages à raison de 50 kits par village, le tout pour un montant de 35 000 000 Fcfa
  • Environ 2000 personnes bénéficient de la lumière dans les villages de Kotto, Tanwê-Hessou, Dovogon, Avlamè et Dohouê, situés à dans la commune de Zogbodomey grâce à l’énergie solaire.

Au total, 250 kits solaires ont été mis à disposition de ces villages à raison de 50 kits par village, le tout pour un montant de 35 000 000 Fcfa. Ceci grâce à l’Organisation non Gouvernementale CBDIBA appuyée par le Programme de Microfinancement du Fonds pour l’Environnement Mondial et le Programme des Nations Unies pour le développement. Cette ONG, après avoir sélectionné des maintenanciers et renforcé leurs capacités, a conduit une étude de classification par ménage. Ce travail lui a permis de cerner les attentes des populations. Ainsi, plus de 2000 personnes ont été sensibilisées à la préservation de l’environnement.

Un comité de gestion des équipements est mis en place par les villageois eux-mêmes. Pour l’installation du kit, chaque ménage doit apporter une contribution financière de 15 000 Fcfa et par la suite, une souscription mensuelle de 140 Fcfa pour le renouvellement des batteries et la réparation des kits.

« L’énergie solaire est propre et moins coûteuse. Elle est une source inépuisable et ne produit ni fumée, ni déchet toxique ou de bruit », déclare Mathieu Houinato, Coordonnateur National du PMF/FEM. Il exhorte les populations à exploiter l’énergie solaire, compte tenu de ses avantages comparatifs.

L’installation des kits solaires suscite beaucoup d’engouement au niveau des autres ménages, non encore électrifiés. Le Directeur de l’ONG rassure que le remboursement progressif des frais d’installations par les premiers bénéficiaires permettra de financer d’autres ménages.