Bénin : l’éducation primaire pour tous est en bonne voie

Un jeune écolier fier d'aller à l'école Photo: PNUD-Bénin, Giacomo Pirozzi

Cotonou - Dix ans après l’adoption des Objectifs du Millénaire pour le développement, le Bénin est bien parti pour atteindre l’éducation primaire pour tous d’ici à 2015, si les efforts actuels sont maintenus.
C’est ce que révèle un Rapport spécial faisant le point sur les progrès du pays vers l’atteinte des OMD, élaboré par le gouvernement avec l’appui technique et financier du Système des Nations Unies.

Pour le primaire, le taux brut de scolarisation, qui était d’environ 68% en 1980 est passé à 109,1%, en 2009. Cette forte augmentation au-delà de cent pour cent s’explique par la présence massive d'enfants hors de la tranche d’âge scolarisable (6 à 11 ans) entrant en première année du cycle de l’enseignement primaire. Dans le même temps, la présence des filles à l’école s’est également améliorée et le taux net de scolarisation a globalement augmenté pour atteindre un niveau de 84,6% en 2008.

Cette tendance positive est le fruit de diverses mesures mises en œuvre par le gouvernement avec le soutien de partenaires tels que le PNUD. En particulier, le budget de l’éducation a été porté à 24% du PIB, et la gratuité de l’enseignement primaire a été introduite en 2006.

Parallèlement, une série de bonnes pratiques communautaires ont été développées, notamment a création de « clubs Mamans », dans les villages, qui servent de lien entre les parents et l’école. Ces mères, pour la plupart analphabètes, mènent plusieurs activités allant de la sensibilisation des parents sur la nécessité d’envoyer les enfants à l’école au recensement et inscription des filles, aide concernant les fournitures scolaires et suivi des enfants vulnérables.

Dans le pays, les tendances sont également positives au niveau de la réduction du taux de mortalité infantile et l’accès à l’eau potable.

Toutefois, l’évolution des OMD au Bénin reste contrastée, avec des différences entre les régions et les sexes. Aujourd’hui, 51,6% de la population vit en dessous du seuil d’un dollar par jour et depuis plus de dix ans, cet indicateur n’a pas connu de changement significatif.

A retenir

  • Le taux brut de scolarisation, qui était d’environ 68% en 1980 est passé à 109,1%, en 2009.
  • La présence des filles à l’école s’est également améliorée et le taux net de scolarisation a globalement augmenté pour atteindre un niveau de 84,6% en 2008.
  • Plusieurs mesures mises en oeuvre: le budget de l’éducation a été porté à 24% du PIB, et la gratuité de l’enseignement primaire a été introduite en 2006.