L’auto emploi, l’une des solutions au chômage des jeunes

Rodrigue Agbangla, jeune entrepreneur agricole sur sa ferme. Crédits photo : PNUD Bénin

Rodrigue Agbangla, la trentaine est un jeune entrepreneur agricole vivant à Attogon, à environ une heure  de route de Cotonou, capitale économique du Bénin. Ce fils d’enseignant, n’a jamais rêvé devenir fonctionnaire de l’Etat. « Devenir un Chef d’entreprise a toujours été mon ambition. J’ai la ferme conviction que l’on est mieux payé que par soi-même», raconte-t-il.

« L’agriculture est considérée comme un travail réservé aux personnes, qui n’ont jamais mis pied à l’école. J’étais devenu la risée des gens de mon village, lorsqu’ils m’ont vu revenir faire le travail de la terre, après des années d’études», explique Rodrigue. Cette perception n’a pas émoussé ses ardeurs. « Vu la manière dont je travaille sur ma ferme et que mes activités prospèrent, la mentalité a commencé à changer. Beaucoup de jeunes veulent travailler avec moi ». Aujourd’hui, son rêve de Chef d’entreprise s’est réalisé. Il exploite depuis 2013 une ferme d’une superficie de 3,5 ha pour la production et la commercialisation de la papaye solo et quelques cultures vivrières comme le maïs, le piment et autres. Après deux campagnes de production, il a pu faire des recettes annuelles d’un montant de 4 millions Fcfa, soit 50. 000 USD. Il emploie 12 ouvriers, qui gagnent chacun en moyenne un revenu mensuel de 40. 000 Fcfa (80 USD).

Selon les statistiques nationales, le taux de chômage au Bénin est de 2,6%, tandis que le taux de sous-emploi est de 53,9%.

A retenir

  • Le secteur agricole représente environ 32 % du PIB et presque 70 % des emplois au Bénin.(Source: Banque Mondiale)
  • Le Projet de Promotion de l’Entreprenariat Agricole pour la transformation socio-économique des zones rurales (PPEA) a formé 500 jeunes à l’entrepreneuriat agricole dont 163 ont déjà créé leurs entreprises agricoles.
  • Deux centres de formation et d’incubation ont été installés à Kétou et Zagnanado avec la mise en place des infrastructures (production, commercialisation, formation et hébergement).
  • 37 jeunes dont 6 femmes ont accédé au financement pour un montant avoisinant 5 millions de Fcfa

Rodrigue fait partie des 500 jeunes formés à l’entrepreneuriat agricole dans le cadre du Projet de Promotion de l’Entrepreneuriat Agricole pour la transformation socio-économique des zones rurales (PPEA), appuyé par le Gouvernement du Bénin pour un montant de 51 millions de dollars US et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), qui apporte un financement additionnel de 1,5 million de dollars. Ce projet vise à trouver des solutions adaptées aux problèmes de chômage et de sous-emploi des jeunes, promouvoir la création d’emplois décents à travers la promotion de l’entreprenariat, du développement des filières agricoles et un meilleur accès aux services financiers, aux marchés et aux technologies appropriées.

Après leur formation technique à Songhaï pour une période de six mois, ces jeunes sont placés en incubation sur les sites PPEA de Kétou et de Zagnanado pour se familiariser aux réalités de l’auto emploi, puis reçoivent un kit d’installation, afin de commencer à entreprendre leurs activités.

Si Rodrigue a choisi la production de la papaye solo, c’est parce que la demande est très forte sur le marché à cause de ses qualités nutritionnelles et thérapeutiques. Il en produit chaque année des dizaines de tonnes et compte devenir le producteur N°1 et exportateur au Bénin.

Sur les 500 jeunes gens et jeunes filles formés par le PPEA, 163 jeunes se sont installés à leur propre compte. Mais l’accès au financement constitue un frein majeur à l’éclosion de leurs entreprises. L’accompagnement à l’installation d’une valeur de 500 000 Fcfa  ( 400 000 Fcfa en équipements agricoles et 100 000 Fcfa pour fonds de roulement ) qui leur a été apporté par le projet,  leur a permis de démarrer les activités de leurs projets d’installation. Cet acquis de démarrage a été capitalisé dans les  démarches auprès des Systèmes de Financement Décentralisés (SFD) pour le financement de l’extension de leurs entreprises.

Par ailleurs, les Centres d’affaires, Business Promotion Center installés dans les grandes villes du Bénin comme Cotonou, Porto-Novo, Lokossa, Abomey Calavi, Parakou, Lokossa et Natitingou, les ont aidés à élaborer leurs plans d’affaires. Le couronnement de tout ce processus a été l’octroi en novembre 2014 de crédit  à un groupe de 37 jeunes pour la réalisation de leurs projets. Le crédit reçu par chacun s’élève jusqu’à 5 millions de FCFA avec taux d’intérêt préférentiel de 6% l’an par l’intermédiaire des SFD, partenaires du Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi de jeunes (FNPEEJ).

« Si 50% des jeunes béninois peuvent s’investir dans l’agriculture, nous aurons assez à manger et dégager des excédents pour les exportations», nous confie Rodrigue.

Avec ses revenus, Rodrigue compte continuer l’extension de sa ferme et mettre en place un système d’irrigation goutte à goutte pour une production de papaye à plein temps.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe