Revue de progrès des projets appuyés par le PNUD

25 juil. 2013

imageSéance de sensibilisation d’une communauté villageoise sur la protection des forêts à Tanguiéta. Photo : PNUD Benin

Le  dispositif de suivi et évaluation des projets du Gouvernement du Bénin appuyés par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour le cycle 2009-2013 a prévu l’organisation  chaque fin de trimestre d’une revue des progrès réalisés dans la mise en œuvre des activités de développement.

Ces revues sont organisées par portefeuille à savoir Gouvernance, Environnement et Réduction de la pauvreté et se sont tenues, en ce qui concerne le  2ème trimestre de l’année, dans la 1ère quinzaine du mois de juillet 2013.

A chacune de ces assises, M. Gilbert Poumangué, Représentant Résident Adjoint du PNUD a rappelé les objectifs visés par cet exercice de suivi trimestriel notamment «  (i)  examiner l’état d’avancement de la mise en œuvre des Plans de Travail Annuel (PTA) en termes de niveau d’exécution physique et financière, de contraintes majeures, de solutions et recommandations et, (ii) connaître davantage comment les activités sont réalisées sur le terrain et comment, elles sont suivies et évaluées ».

 

 Au 30 juin 2013, le taux d’exécution financière des projets est de 48%. Au niveau de l’exécution physique, les performances sont appréciables et on note le leadership de la partie nationale dans la mise en œuvre des activités.

En effet, l’année 2013 est la dernière du cycle actuel de coopération 2009-2013 entre le Gouvernement du Bénin et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). A travers le cadre de coopération, le PNUD s’est engagé à contribuer à la réalisation d’ici 2013 des Effets suivants : (i) les populations des milieux défavorisées bénéficient d’opportunités accrues d’emplois et d’activités génératrices de revenus ainsi que d’une meilleure sécurité alimentaire et (iii) les institutions publiques, les collectivités locales et la société civile mettent davantage en œuvre les règles de bonne gouvernance et assurent une meilleure gestion des crises et catastrophes naturelles.

Le Représentant résident Adjoint du PNUD a à chaque fois insisté pour qu’au-delà de l’examen des progrès du deuxième trimestre de 2013 et des plans de travail pour le troisième trimestre, les équipes de projet puissent anticiper sur les particularités du quatrième trimestre qui correspond non seulement à la fin de l’année, mais également à la fin du cycle 2009-2013
« Je souhaite également que cette revue nous permette non seulement d’intensifier les synergies lors de l’exécution des projets mais également d’organiser les partages des connaissances et des meilleures pratiques constatées », a déclaré Gilbert Poumangué.

Au terme de ces  revues, plusieurs recommandations ont été formulées. Elles portent notamment sur la nécessité pour les équipes de projets de faire le plaidoyer en vue de la mobilisation effective de la contrepartie du gouvernement pour la mise en œuvre des projets ; l’accélération de la consommation des ressources financières tout en veillant à la qualité des dépenses et à l’impact des actions pour l’amélioration de la qualité de vie des bénéficiaires.