Le Women Business Promotion Center au service des femmes entrepreneures

10 sept. 2013

imageLa Ministre en charge de la Microfinance, de l’Emploi des Jeunes et des Femmes remettant le parchemin à une récipiendaire

    Inauguré il y a un an par Helen Clark, Administrateur du PNUD, le Centre Féminin d’Affaires, en anglais Women Business Promotion Center (WPBC), a renforcé les capacités de près d’un millier de femmes et de jeunes entrepreneurs.

Les manifestations commémoratives de la première année de mise en service de ce centre ont été présidées hier 9 septembre 2013 par Madame  Françoise Assogba, Ministre en charge de la Microfinance, de l’Emploi des Jeunes et des Femmes.

L’occasion a été saisie pour la remise de parchemins à quelques récipiendaires sur les 215 femmes ayant suivi des modules de formation en anglais, en création d’entreprise, en informatique et en formation entrepreneuriale.
Madame Moubaraka Adjao Akinocho, Présidente de la Fédération des Femmes d’Affaires a présenté les résultats obtenus par le centre en un an. Il ressort que 457 femmes entrepreneures ont bénéficié de formations diverses (gestion d’entreprise, informatique, anglais), 727 personnes ont bénéficié des prestations de services du centre notamment l’élaboration de plan d’affaires, conseil et orientation.

Le WBPC a pour vocation d’aider les femmes entrepreneures à mieux faire face aux obstacles majeurs, auxquels elles font face dans leurs démarches de création ou  de gestion d’entreprise. Ces obstacles, comme l’a souligné M. Gibert Poumangué, Représentant Résident Adjoint du PNUD, sont : le manque d’accès au financement, la gestion financière, l’isolement, compte tenu du nombre réduit de réseaux d’entraide et des difficultés à s’intégrer aux réseaux existants, la difficulté à concilier travail et vie de famille.  « Ce centre représente l’un des moyens les plus efficaces pour faire contribuer les femmes et les hommes à la création de richesses et des d’emploi durables dont nous avons besoin », se réjouit-il. Il a enfin suggéré la publication et la diffusion d’études, de rapports et d’analyses, afin d’informer et de sensibiliser aux situations que vivent les femmes entrepreneures.

Selon une étude réalisée en 2011 par le Ministère en charge de l’emploi des jeunes et des femmes, la majorité des femmes s’auto emploient dans le secteur informel et principalement dans le commerce, a indiqué la Ministre Françoise Assogba. Elle a exprimé la gratitude du Gouvernement au PNUD et plus particulièrement à Madame Nardos Bekele-Thomas, pour l’initiative de mise en place de Business Promotion Centers dans plusieurs localités du Bénin, dans le souci de trouver des solutions à l’emploi des jeunes et des femmes.

Le rayonnement du WBPC suscite l’engouement au niveau de certains partenaires. La Ministre  a enfin annoncé l’appui du BIT dans la mise en œuvre d’un vaste programme de développement de l’emploi des femmes.