Appui à l’insertion socio- professionnelle des personnes handicapées

16 janv. 2014

imageJosephine Makpeho (à l’extrême droite) et quelques membres du Groupement « l’Union fait la force », bénéficiaires de l’appui du Programme de Microfinancement du Fonds pour l’Environnement Mondial et du PNUD.Photo: PNUD Bénin/ Elsie Assogba

Josephine Makpeho est handicapée moteur et vit à Bohicon. Veuve depuis plus d’une décennie, elle doit prendre en charge toute seule ses deux enfants. Avec ses camarades, elle fait du maraîchage, ce qui lui procure en moyenne 30.000 Fcfa de revenus par mois.

Comme Josephine, ils sont une trentaine de personnes handicapées (12 femmes et 18 hommes), réunies au sein du groupement dénommé « l’Union fait la force », à disposer désormais de l’eau pour mener leurs activités de maraichage, grâce à un dispositif d’alimentation par pompage solaire. Avant, nous expliquent-ils, il était difficile pour les membres du groupement de faire le maraîchage pendant la saison sèche. Aujourd’hui, l’énergie générée par le panneau solaire fait pomper par heure 800 litres d’eau d’un puits de 60 m de profondeur, pour arroser des légumes à travers un système d’irrigation goutte-à-goutte. Chaque membre du groupement a son quartier de planches, qu’il entretient.

L’équipement solaire a été financé en 2013 par le Programme de Microfinancement du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour un montant de 25.000.000 Fcfa.  « Il vient non seulement soulager les peines des bénéficiaires, compte tenu de leur handicap physique, mais aussi diminuer leur temps de travail tout en facilitant leurs activités agricoles », se réjouit le Coordonnateur de l’ONG CRADD, qui encadre sur le plan technique les membres du groupement « L’Union fait la force ».

En dehors du maraîchage, certains font de d’élevage de lapins ou d’autres travaux manuels comme le tressage de sac. Ils sont également accompagnés par la Fondation  pour le Développement en Afrique et la Mairie de Bohicon.  Cette dernière a mis à la disposition de l’ONG CRAAD le site d’une superficie de 0,5 ha, sur lequel le groupement mène ses activités.

La mise en service du système de pompage a eu lieu le 14 janvier 2014 à Bohicon en présence d’Isidore Agbokou, Team Leader Environnement du PNUD, Mathieu Houinato, Coordonnateur National du PMF/FEM, du Représentant du Maire de la Commune de Bohicon et du Coordonnateur de l’ONG CRAAD ainsi que des bénéficiaires.

Au Bénin, on compte environ 300.000 personnes handicapées, soit 3% de la population actuelle, qui pour la plupart vivent essentiellement de la mendicité ou sont à la charge de leurs proches.  C’est le principe d’amélioration des conditions de vie des populations marginalisées, afin de faire éclore en eux tout leur potentiel social et économique, qui a motivé l’appui du PMF/FEM et du PNUD à ce groupe de personnes.

Quant à l’utilisation des panneaux solaires, ils constituent d’un point de vue écologique une énergie propre, non polluante de l’environnement et améliore également le taux de rentabilité interne du maraîchage, a fait observer Isidore Agbokou. Les bénéficiaires ont été encouragés à travailler de façon à donner des leçons de réussite sociale aux personnes bien portantes. Pour cette année 2014, ils envisagent d’intensifier leur production maraîchère et de développer d’autres activités pour accroître leurs revenus.