Une synergie d’actions pour le financement des plans d’affaires des jeunes entrepreneurs

03 juil. 2014

imageL'accès au financement constitue un frein à l'éclosion des entreprises au Bénin. Crédits photo: PNUD Bénin

Dans le souci de faciliter l’accès au financement aux jeunes entrepreneurs, une rencontre tripartite entre les structures d’appui à l’emploi des jeunes, les structures de financement et les jeunes primo créateurs d’entreprises des Business Promotion Center (BPC) a eu lieu le 3 juillet dernier à Abomey -Calavi.

Cette rencontre a permis de mettre en contact 200 primo créateurs d’entreprises avec les structures de financement, suite à l’accord de convention signé entre les Systèmes de Financement Décentralisé (SFD) et les structures d’appui à l’emploi des jeunes dans le cadre du nouveau dispositif du Fonds National  de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ).

A l’issue des échanges, les banques et SFD invités ont pris l’engagement d’accompagner les jeunes, tout  en mettant l’accent sur la nécessité de la mise en place d’un fonds de garantie avec l’effet de levier et la sécurisation foncière surtout pour les entrepreneurs du secteur de l’agri-business.

Le PNUD appuie le gouvernement dans la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes à travers deux projets. Il s’agit d’une part du Projet de Promotion de l’Entrepreneuriat Agricole (PPEA), qui forme des gestionnaires de ferme et d’autre part, du projet d’Appui au Business Promotion Center (BPC) dont la mission est d’accompagner les jeunes porteurs de projet en matière de conseil en création et gestion d’entreprise, d’élaboration de leurs plans d’affaires et l’appui à l’installation. La complémentarité d’actions développée au niveau de ces deux projets a permis d’appuyer 200 jeunes, qui ont décidé d’entreprendre dans les secteurs de l’agri business, de l’artisanat et du tourisme pour leurs plans d’affaires.

Il ne restait que l’accès au financement pour que le dispositif d’appui à la l’entrepreneuriat des jeunes soit au complet. Cela se concrétise à travers le nouveau partenariat qui est en train d’être mis en place entre les structures d’appui à l’emploi des jeunes et le secteur financier.

" Je me réjouis des avancées notables enregistrées qui permettent aujourd’hui de donner une réponse claire aux attentes des jeunes formés, outillés, motivés et engagés à développer leur propre entreprise", a déclaré Madame Odile Sorgho-Moulinier, Représentant Résident du PNUD a.i. Elle a,  par ailleurs invité,  les jeunes détenteurs de plan d’affaires à faire preuve de responsabilité, de loyauté et d’ardeur au travail pour rembourser au rythme convenu les crédits qui leur seront octroyés, afin de ne pas empêcher l’accès au financement d’autres milliers de jeunes à l’avenir.

Madame Françoise Assogba, Ministre chargé de la Microfinance, de l’Emploi des Jeunes et des Femmes, a souhaité que les responsables des structures financières accordent une attention particulière aux projets de ces jeunes, qui ont déjà bénéficié d’une prise charge personnalisée au niveau des BPC.