L’espoir renait dans les villages du Millénaire de Banikoara

16 mars 2013

Après 20 mois de mise en oeuvre du projet Villages du Millénaire (PVM), les populations des villages de Kandérou, Founougo A et Founougo B, réputés comme étant les plus pauvres du Bénin, commencent à avoir de l’espoir. Leurs enfants peuvent aller à l’école, l’effectif des enfants scolarisés a été doublé, les activités génératrices de revenus sont en train d’être menées pour atténuer la pauvreté. On note une augmentation de la production agricole. C’est du moins le constat fait à la suite de la visite des réalisations du projet.

Le 15 mars 2013, le Ministre du développement et de l’Analyse Economique et de la Prospective, Marcel A. de Souza  accompagné de l’Ambassadeur du Japon près le Bénin, Daini Tsukahara, du Représentant Résident Adjoint du PNUD, Gilbert Poumangué et du Maire de la Commune de Banikoara, Bio Jean Bio Bougo sans oublier leurs collaborateurs se sont rendus dans les villages de Founougo A et Kanderou pour visiter les infrastructures socio-communautaires et activités économiques réalisées par le PVM.

Pour le Chargé de Projet PVM, Kassim Issiaka,  l’objectif du PVM est de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dans les villages de Kanderou, Founougo A et Founougo B. Les interventions du projet touchent 14 954 bénéficiaires répartis dans les trois villages précités et couvrent les huit (8) OMD à travers six domaines à savoir : l’agriculture, l’éducation, le genre, la santé, l’environnement durable (eau, énergie et assainissement) et le développement de partenariat.

Il s’agit essentiellement de la construction ou de la réfection de salles d’infrastructures scolaires (salles de classe, bureaux, magasins), de réalisation d’infrastructures marchandes comme les magasins, les hangars, boutiques, l’acquisition de matériels et équipements agricoles au profit des producteurs; d’infrastructures de santé et équipements sanitaires et de la construction de latrines publiques.

En matière d’agriculture, 71 ha de bas fonds ont été aménagés pour la production de riz. A l’issue de la campagne agricole, 31,5 tonnes de riz ont été stockés dans les magasins publics. Grâce à l’appui apporté aux producteurs, 473,25 ha de maïs ont été emblavés. On a noté une augmentation de la productivité qui est passée de 1,2 tonne à 3,5 tonnes à l’hectare.

En ce qui concerne la santé, des sensibilisations  ont été faites à l’endroit des parents pour l’hygiène, des actions de dépistage de la malnutrition chez les enfants ont été menées. Une ambulance a été acquise au profit de la maternité pour le transport des malades.

Dans le domaine de l’éducation, les sensibilisations menées pour la scolarisation des enfants ont porté leurs fruits. 880 élèves étaient attendus pour la rentrée scolaire 2012-2013 et contre toute attente, l’effectif d’élèves nouvellement inscrits a été doublé passant de 880 à 1790 élèves.

Le coût partiel des investissements est estimé à 1 007 896 857. Le projet est appuyé par le Japon, le Gouvernement du Bénin, la Marie de Banikoara et le PNUD.

Toutes les autorités présentes ont été sidérées par les résultats du PVM et plus particulièrement le Ministre en charge du développement, M. Marcel A. de Souza qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit  de l’équipe du projet, des membres des comités locaux de gestion du projet et du PNUD.

Le cap a été mis sur le village de Kandérou pour la remise  des clés  de la maternité nouvellement construite et de l’ambulance aux autorités locales. Erigée sur une superficie de 354 m², la maternité a plusieurs compartiments : une salle pour la santé maternelle et infantile, une salle de vaccination, une salle de consultation pré et post natale, une salle de travail, une salle d’accouchement, une salle d’hospitalisation, une salle d’attente, etc. Il a été procédé ensuite à la visite des modules de classes de l’école de Yabadou (1 module de 3 classes construit, un module de 3 classes réfectionnées).

Une étape très importante de la mission a été également la pose de première pierre de la zone d’aménagement concerté (ZAC) de Kandérou un espace communautaire d’une superficie de 9 ha a pour objectifs d’installer des équipements collectifs, publics ou privés et de développer des activités socio économiques dans la zone.

 

Actions en perspective

La réalisation des infrastructures sera poursuivie avec la construction de 26 forages, l’installation de panneaux solaires pour l’électrification des villages, la construction de 4 réfectoires au niveau des écoles, la construction de la clôture de la maternité et d’un dispensaire sans oublier quelques réalisations de la ZAC pour lesquelles un financement complémentaire est requis.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe