Vers une participation plus accrue des acteurs clés de l’entreprenariat agricole

18 mars 2014

imageUn entrepreneur agricole dans son champ de légumes. Crédits photo: PNUD Bénin

Au Bénin, la résorption du problème de chômage des jeunes à travers l’entrepreneuriat agricole appelle à une synergie d’actions multisectorielles. C’est dans cette optique que les membres du Comité d’Orientation des Politiques et Stratégies (COPS) du Projet de Promotion de l’Entrepreneuriat Agricole pour la transformation socio-économique des zones rurales au Bénin (PPEA) ont été installés ce jour à Cotonou sous la présidence de Monsieur Marcel A. de Souza, Ministre en charge du Développement. Ce Comité qui vient d’être installé a pour missions de donner des orientations stratégiques dans la mise en œuvre du PPEA et de veiller à la cohérence des objectifs du projet avec les priorités nationales de développement.

Pour le Ministre en charge du Développement, beaucoup de défis restent à relever en matière de lutte contre le chômage et le sous emploi des jeunes. A ce titre, le potentiel agricole du Bénin doit être efficacement utilisé, en particulier, les 80% des terres arables non valorisées. «  C’est pour faire du Bénin une puissance agricole que le PPEA a été initié par le Gouvernement », a-t-il indiqué.  Il a exhorté les membres du COPS à apporter l’accompagnement nécessaire à la mise en œuvre efficiente du projet en ce qui concerne la formation, l’accompagnement et le suivi post- installation des jeunes gestionnaires de ferme.

Il est prévu dans le cadre du PPEA, l’installation de onze (11) centres nationaux de formation à l’entrepreneuriat agricole inspiré du modèle intégré Songhaï dans les différentes zones agro-écologiques du pays.  Ces centres vont renforcer les capacités des jeunes entrepreneurs agricoles dans des domaines en adéquation avec les potentialités agricoles de leurs localités (agriculture, élevage, transformation agroalimentaire, mécanisation, énergies renouvelables, gestions des ressources naturelles. Le Centre Songhai a été retenu comme partenaire technique du projet.  A  terme, c’est-à-dire en 2016, 2200 entrepreneurs agricoles seront formés. Ils constitueront une masse critique de jeunes qui vont contribuer de façon substantielle à l’augmentation de la productivité et de la production agricoles par la mise en place de véritables entreprises agricoles, d’industries de transformation agro-alimentaires.

Madame Odile Sorgho-Moulinier, Représentant Résident a.i. du PNUD a salué d’une part cette vision du Gouvernement du Bénin et de son Chef, le Président de la République, pour avoir pensé à la transformation socioéconomique des zones rurales du Bénin à travers le PPEA et d’autre part pour l’installation des membres du COPS, un acte qui participe à un meilleur fonctionnement du projet.

En dehors de son rôle de partenaire technique et financier du PPEA, le PNUD a été désigné par le Gouvernement en tant  que Maître d’ouvrage délégué. A ce titre, Madame le Représentant Résident a.i. du PNUD a présenté le point de mise en œuvre du PPEA depuis son démarrage effectif en 2012. Elle a ensuite rassuré tous les partenaires impliqués dans la gestion du projet de l’engagement du PNUD à privilégier l’approche participative aussi bien au niveau conceptuel qu’opérationnel. «  Le PNUD continuera d’être pleinement responsable de la fourniture avec diligence et efficacité de tous les services effectués par son personnel et de veiller à ce que les règlements et règles des Nations Unies  applicables soient appliqués et à ce que les principes de l’appel à concurrence soient respectés », a-t-elle précisé.

Monsieur Mathias Pofagi, Directeur National du PPEA a, pour sa part, présenté le cadre institutionnel et  le contenu du projet aux membres du COPS sans oublier quelques difficultés  rencontrées dans la gestion dudit projet notamment l’insuffisance de ressources mises en place au vu des défis à relever et la faible appropriation des textes et accords régissant l’exécution du projet. Les membres du COPS ont ensuite procédé à l’examen du plan de travail  et du budget annuel 2014 du projet et à leur validation.

Une visite des deux centres nationaux de Kétou et de Zagnannado sera organisée très prochainement à l’intention des membres du COPS.  En outre, la 3ème vague d’une centaine de jeunes entrepreneurs agricoles sera recruté, pendant que les travaux d’aménagement du Centre de Daringa à Djougou se poursuivent.

Le COPS est constitué de 21 membres, représentant plusieurs  ministères à savoir le ministère en charge du développement, de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, de l’environnement, de la jeunesse, de l’énergie, de la microfinance et de l’emploi des jeunes, de l’industrie et du commerce sans oublier les associations faîtières comme  la Chambre Nationale de l’Agriculture du Bénin et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin.

Contact Information

Mathias Pofagi, Directeur du Centre de Partenariat et d'Expertise pour le Développement Durable (CePED) / Directeur National du PPEA - Email : matpofagi@gmail.com