Coopération Bénin–Nations Unies : Session du Comité d’Orientation et de Pilotage de l’UNDAF 2014-2018

9 déc. 2014

Vue partielle des participants à la session du comité d'orientation et d epilotage de l'UNDAF. Crédits photo: PNUD Bénin

Le Gouvernement du Bénin et les agences du Système des Nations Unies (SNU) se sont réunis ce jour dans le cadre de la 1ère session de l’année 2014 du Comité d’Orientation et de Pilotage du Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement du Bénin (UNDAF) 2014-2018.

Cette rencontre s’inscrit dans la mise en œuvre des nouvelles réformes et principes clés des Nations Unies qui prônent la transparence, la redevabilité et la responsabilité mutuelle, conformément au Partenariat de Busan pour une coopération efficace au service du développement, a indiqué Madame le Coordonnateur Résident du SNU, Rosine Sori Coulibaly.

Pour le Ministre en charge du Développement, Marcel A. de Souza, « le Système des Nations Unies apporte une contribution substantielle et très appréciée pour le développement du Bénin. Il est donc important pour cette première session du comité d’orientation et de pilotage de l’UNDAF 2014 – 2018 de faire le point des progrès que nous avons réalisés ensemble, de tirer les leçons de cette première année de mise en œuvre des cycles antérieurs, pour aller résolument vers les actions conjointes susceptibles de donner plus de synergies, d’impacts et de visibilité à tous les appuis que le SNU apporte ».

Six axes prioritaires de coopération entre le SNU et le Gouvernement ont été retenus dans l’UNDAF (2014-2018), signé le 18 juillet 2013. Il s’agit de (i) la croissance inclusive, l’emploi, la sécurité alimentaire, l’égalité du genre et la protection sociale ; (ii) las santé y compris le VIH/Sida, les Maladies Non Transmissibles, la  nutrition, la planification familiale, et l’assainissement de base ; (iii) l’éducation de base ; (iv) la Protection contre la vulnérabilité sociale, les violences et les abus ; (v) la Gouvernance, la  participation et la décentralisation ; et (vi) la gestion de l’environnement, des crises, catastrophes et changement climatique.

Les principaux résultats de la première année de mise en œuvre de l’UNDAF 2014-2018 ont été présentés ainsi que les grandes lignes de la programmation pour 2015.

Madame Rosine Sori Coulibaly a adressé ses remerciements au Gouvernement et à tous les partenaires au développement pour l’excellence de la coopération qui unit le Bénin et le SNU.

Les principales recommandations qui ressortent de la revue des effets et de la revue annuelle sont notamment l’actualisation du cadre de résultats de l’UNDAF, la dynamisation des groupes d’effets ; le renforcement de l’appropriation nationale avec une participation plus affirmée des autorités  béninoises, la mise en place des programmes conjoints au niveau du SNU en appui à la mise en œuvre de l’UNDAF.

Pour renforcer la synergie et accroître l’impact de l’intervention des Nations Unies au Bénin, cinq projets conjoints seront finalisés et mis en œuvre au cours de l’année 2015. Ils portent sur : l’emploi des jeunes et des femmes, l’agriculture et le développement rural ; la prévention et prise en charge du VIH/Sida Santé maternelle et infantile ; l’accélération de la réalisation des OMD au niveau local ; la prévention et gestion des crises et catastrophes naturelles et la prévention et lutte contre la malnutrition chronique.

La session du Comité d’Orientation et de pilotage de l’UNDAF a connu la participation des cadres des ministères sectoriels, partenaires de mise en œuvre de l’UNDAF, partenaires au développement, des membres de la société civile et du secteur privé.