Le Japon et le PNUD aux côtés du gouvernement béninois pour impulser le développement de la Commune de Bonou

24 janv. 2016

La lutte contre la pauvreté passe par le renforcement des capacités des femmes. Crédit photo: PNUD Bénin

Le Chef de l’Etat béninois, Dr Boni Yayi, a procédé le 24 janvier 2016 au lancement du projet Commune du Millénaire de Bonou.

Ce nouveau projet conjointement appuyé sur les plans technique et financier par le Gouvernement du Bénin, le  Japon et le PNUD vise à améliorer les conditions de vie des populations de Bonou et leur bien être dans un processus intégré et participatif.

La commune de Bonou est l’une des plus pauvres des 77 communes du Bénin. Elle présente de faibles  indicateurs de développement humain.  Selon les statistiques de l’Institut National de la Statistique et de l’Analyse écnomiqie (INSAE), en 2O11, on y enregistre un taux de pauvreté monétaire  de 39,86% et de sous-emploi invisible de 62,5%. Le taux d’utilisation des toilettes améliorées est de 12,2%. Bonou est l’une des Communes de la zone sanitaire Adjohoun-Bonou-Dangbo, où le taux de couverture est estimé à 95% en 2014. Cependant, de façon spécifique, la Commune fait face à des difficultés d’accès aux soins de base de qualité et dispose d’un plateau technique peu adapté aux besoins malgré l’existence de centres de santé dans tous les arrondissements. Dans la plupart des maternités de la commune, l’absence d’énergie électrique rend pénible l’exécution de certains actes médicaux dont notamment la pratique de la césarienne et ce, malgré la gratuité.

Le PCM-Bonou vient améliorer les conditions de vie des populations. D’une durée de cinq ans, le projet est financé essentiellement par le Gouvernement du Japon sur les fonds de contrepartie de dons japonais (KR1) pour un montant de 6.000.000 US $, complété par la contrepartie du Gouvernement du Bénin pour un montant de 1 000000 US $ et celle de la Mairie pour 100 000 US $. Le PNUD y contribue à hauteur de 500 000 US $, ce qui porte le coût total du projet à 7 600 000 US $. Le projet couvre les cinq (5) arrondissements que compte la commune de Bonou à savoir Afamè, Atchonsa, Damé-Wogon, Hounviguè et Bonou pour une  population de 44.430 habitants.

Les principaux résultats attendus de ce projet sont : la promotion du développement économique local ; (ii) l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle y compris les adaptations aux effets néfastes des changements climatiques ; (iii) le développement des services sociaux de base de qualité ; (iv) le renforcement de l’accès à l’approvisionnement en eau potable et aux services d’hygiène et d’assainissement de base ; et (v) l’amélioration de la gouvernance locale.

L’un des volets important de ce projet concerne l’implantation de plateformes multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté. Cet outil qui a déjà fait ses preuves dans plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest (Mali, Burkina Faso, Sénégal, Guinée, Niger, Mauritanie, etc.) permet d’apporter en milieu rural une source d’énergie électrique ou mécanique permettant de mécaniser plusieurs activités des populations pauvres notamment celles des femmes rurales.

 

Contact information

PNUD Bénin :   Achille Houssou, Leader thématique Croissance inclusive – achille.houssou@undp.org 

Ambassade du Japon : Marie Hirori Kawahara / Takeshi Horii –takeshi.horii@mofa.go.jp

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe