Renforcement de la collaboration entre le PNUD et les institutions de la République pour la consolidation de la démocratie

20 juil. 2016

M. Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du SNU et Représentant Résident du PNUD au Bénin (à droite) échangeant avec le Président de la Cour Suprême

Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies (SNU) et Représentant Résident du PNUD a rendu, ce jour à Porto-Novo, une visite de courtoisie au Président de la Cour Suprême, à la Présidente de la Haute Cour de Justice et au Médiateur de la République.

L’objectif de ces différentes rencontres est d’une part, de remercier ces personnalités pour l’accueil chaleureux, qui lui a été réservé depuis sa prise de fonction au Bénin  le 1er juillet dernier et d’autre part, de faire le tour d’horizon de la coopération entre ces institutions de la République et le PNUD.

Monsieur Ousmane Batoko, Président de la Cour Suprême,  a présenté à son hôte les objectifs  majeurs qui guident les actions de la haute juridiction, dont il a la charge depuis six ans à savoir : (i) rapprocher la justice des justiciables, (ii) mettre la justice à la hauteur des exigences de la démocratie et de l’Etat de droit et (iii) lutter contre toutes les formes possibles de corruption dans le milieu judiciaire.

Par le passé, le PNUD a appuyé la Cour Suprême notamment dans le cadre du renforcement de ses capacités pour le règlement du contentieux électoral, du  câblage et de l’interconnexion des bureaux de la Cour, de l’extension de son réseau informatique, de la mise en place d’un site web, du renforcement du fond documentaire par l’acquisition de multiples ouvrages de référence. Le Président Batoko a apprécié les divers appuis dont son institution a bénéficié de la part du PNUD et souhaité que le partenariat entre les deux institutions soit davantage dynamisé.

Monsieur Siaka Coulibaly s’est ensuite rendu à la Haute Cour de Justice, où il a échangé avec Madame Marcelline Afouda Gbèha, Présidente de la Haute Cour de Justice. Il s’est imprégné du fonctionnement de cette institution et exploré avec la Présidente de la Haute Cour les éventuelles possibilités de coopération, en fonction des orientations futures de l’institution et en relation avec le mandat du PNUD, particulièrement en ce qui concerne la promotion de la gouvernance démocratique.

La dernière étape de la visite de courtoisie du Coordonnateur Résident du SNU au Bénin a été la rencontre avec le Médiateur de la République, Monsieur Joseph Gnonlonfoun. Ce dernier a mis en évidence les différentes plaintes que reçoit son institution des citoyens béninois, qui  expriment une certaine insatisfaction de l’administration béninoise aussi bien au niveau national que local. Pour contribuer au règlement alternatif de certains différends civils et administratifs que rencontrent les populations béninoises, des délégations régionales du Médiateur de la République à Lokossa et à Natitingou sont en cours d’installation, a expliqué M. Gnonlonfoun. M. Coulibaly a rassuré le Médiateur de la République de l’appui du PNUD dans le cadre du projet d’Appui à l’Accès à la Justice et à la Reddition des comptes. « Le PNUD accorde une attention particulière à votre institution et réitère son engagement à l’accompagner, afin qu’elle soit accessible aux populations à la base », a –t-il ajouté.

Pour la période 2014-2018, le PNUD a axé son assistance dans le domaine de la gouvernance démocratique au Bénin entre autres sur l’appui aux institutions publiques impliquées dans la consolidation de l’Etat de droit en vue de garantir une meilleure participation des populations, un contrôle citoyen efficace et une bonne gouvernance concertée ; l’appui aux mécanismes de pérennisation des organes et des outils de gestion des élections, de dialogue politique pour renforcer la paix et la confiance entre les acteurs ; l’amélioration de l’accès des populations à des services judiciaires efficients, la démarginalisation des pauvres par le droit et le renforcement des capacités institutionnelles et techniques du système judiciaire en vue de rendre la lutte contre la corruption efficace.

Contact information

Ibouraima Yankpe, Team Leader Gouvernance / PNUD – ibouraima.yankpe@undp.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe