Eliminer la pauvreté sous toutes ses formes avec la participation de tous

17 oct. 2016

M. Siaka Coulibaly, Représentant Résident du PNUD remettant des kits scolaires à des écoliers de la commune du Bonou, bénéficiaires du Projet Commune du Millénaire. Crédit photo: PNUD Benin

La célébration de la Journée Internationale pour l’Elimination de la pauvreté a été marquée au Bénin par deux événements majeurs : une conférence-débat organisée à Cotonou sur comment éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et la remise de matériels éducatifs aux établissements scolaires et matériels agricoles aux groupements dans le cadre du projet Commune du Millénaire de Bonou,  une initiative de lutte contre la pauvreté conjointement appuyé par le Gouvernement du Bénin, le Japon et le PNUD.

Après avoir rappelé l’historique de la journée du 17 octobre, Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD a délivré le message du Secrétaire général de l’ONU, puis évoqué quelques réalisations des Nations Unies visant la réduction de la pauvreté au Bénin notamment « l’amélioration de la gouvernance des affaires publiques, la promotion du développement local, la participation citoyenne, la lutte contre la faim et l’insécurité alimentaire, l’amélioration de la situation sanitaire, la promotion de l’éducation des filles et des garçons, l’amélioration des infrastructures sociocommunautaires. Ces interventions ont un impact positif direct sur les populations pauvres et vulnérables dans la mesure elles améliorent leurs conditions de vie et renforcent les capacités à participer à la vie de la communauté ».  Il a réitéré  l’engagement du Système des Nations Unies et du PNUD en particulier à œuvrer pour sortir les populations vulnérables de l’extrême pauvreté à travers la mise en œuvre de politiques holistiques de protection sociale pour ne laisser personne de côté.

Marie-Odile Attanasso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique représentant son collègue, le Ministre d’’Etat chargé du Plan et du Développement a, dans son allocution d’ouverture, souligné la nécessité d’aller au-delà des aides,  de l’assistanat et de donner la possibilité aux pauvres de vivre dignement. Elle a réaffirmé l’attachement du Gouvernement à réaliser les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030 et invité tous les acteurs à travailler avec plus de synergie, afin de mieux impacter le développement humain au Benin.

La  conférence-débat a permis non seulement d’aborder les aspects non matériels de la pauvreté tels que la honte, l’humiliation et l’exclusion sociale qui affectent la vie des gens et leur dignité, mais aussi d’analyser la pauvreté sous différentes formes : l’accès des pauvres à la santé,  la participation des femmes pauvres, le lien entre la paix et la pauvreté, etc. La conférence a connu également la participation de deux personnes vivant dans l’extrême pauvreté, qui ont témoigné sur leur situation.

Bonou est l’une communes pauvres du Bénin avec 54, 10% de la population vivant en dessous du seuil de la pauvreté. La commémoration de la Journée Internationale pour l’Elimination de la pauvreté à Agbona, un village de la commune de Bonou revêt un caractère symbolique, celui de permettre aux populations de faire entendre leurs voix et aussi de témoigner de la volonté de ces dernières d’utiliser leurs compétences pour contribuer à l’élimination de la pauvreté.

Le Représentant Résident du PNUD ensemble avec le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Rufino d’Almeida et le Maire de Bonou, Emmanuel Zounmènou ont procédé à la remise d’un lot de kits et manuels éducatifs aux responsables éducatifs de la commune et ce, dans le cadre du Projet Commune du Millénaire. Par ailleurs, des matériels et équipements pour l’apiculture et le maraîchage ont été remis groupements agricoles, afin de les rendre plus  productifs et financièrement autonomes.

Les manifestations commémoratives de la Journée Internationale pour l’Elimination de la pauvreté ont été rehaussées par la présence de plusieurs ministres du Gouvernement, des membres du Corps diplomatique, des Chefs d’agences du Système des Nations Unies, des représentants des organisations de la Société civile et du secteur privé.

Contact information

Janvier Alofa, Economiste national / PNUD – janvier.alofa@undp.org
Georges Osse, Chargé de Programme / PNUD – georges.osse@undp.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe