La coopération entre le Système des Nations Unies et le Bénin passée en revue

13 déc. 2016

(De gauche à droite) Le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies & Représentant Résident du PNUD au Bénin, le Ministre d'Etat chargé du Plan et du Développement, le Ministre de l'Agriculture, de la pêche et de l'Elevage et le Ministre du Cadre de vie et du Développemment durable au cours de la session 2016 du Comité d'orientation et de pilotage de l'UNDAF. Crédit photo : Serge Boya

La troisième session du Comité d’Orientation et de Pilotage (COP) du Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement du Bénin (UNDAF) pour la période  2014-2018 s’est tenue le 13 décembre 2016 à Azalaï Hôtel de Cotonou.

Cette rencontre a permis d’une part, de présenter le rapport de progrès 2016 de l’UNDAF, les principaux résultats enregistrés dans la mise en œuvre du Plan de travail 2016 ainsi que les avancées dans la mise en œuvre du Delivering as One (DaO) ; et d’autre part  de faire le point de mise en œuvre des recommandations issues du comité de pilotage de 2015 et la synthèse des recommandations issues des revues d’Effet UNDAF.

Au total, près de  33,66 millions de dollars ont été dépensés en 2016 sur les 49,84 millions prévus. Même si des progrès tangibles ont été enregistrés au niveau de certains effets, il demeure que les résultats de développement dans leur ensemble restent mitigés, entre autres du fait de la campagne électorale et de l’élection présidentielle, qui a entraîné un ralentissement du travail au niveau de l’administration publique au cours du  1er trimestre 2016.

La session du COP édition 2016  a été coprésidée par Monsieur Abdoulaye Bio Tchané, Ministre d’Etat en charge du Plan et du Développement et Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies (SNU) au Bénin. Elle a également connu la participation du Ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche, du Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, des Représentations diplomatiques, des Chefs d’Agences du SNU, des ministères chefs de file des six effets UNDAF, de la société civile et du secteur privé.

Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du SNU  a indiqué qu’après trois années de mise en œuvre de l’UNDAF,  le SNU s’est engagé  dans un processus d’évaluation à mi-parcours de cette stratégie de coopération pour s’assurer de sa cohérence avec les nouveaux instruments de planification au niveau national notamment le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2016-2021) mais aussi son degré de prise en compte des Objectifs de Développement Durable (ODD). Il a par ailleurs évoqué quelques priorités de la coopération Bénin-SNU pour 2017. Il s’agit de l’engagement du SNU à accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), l’appui à l’Institut National de la Statistique et de l’Analyse Economique (INSAE) dans le processus de data revolution ; le renforcement des actions dans les zones de convergence ; le renforcement de la synergie et de la cohérence dans les différentes réalisations.

Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement a exprimé le satisfecit du Gouvernement  quant à la collaboration avec le SNU, sans oublier le leadership dont ce dernier fait preuve sur les questions de développement. Il a souhaité que le plan de travail 2017 du SNU intègre les priorités nationales inscrites dans le PAG, afin de répondre aux attentes des populations.  

Le Plan cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement pour la période 2014-2018 a été adopté en mai 2013. Il comporte six axes de coopération à savoir (i) la Croissance inclusive, l’emploi, la sécurité alimentaire, l’égalité du genre et la protection sociale ; (ii) la Santé y compris le VIH/Sida, les Maladies Non Transmissibles, la nutrition, la planification familiale, et l’assainissement de base ; (iii) l’éducation de base ; (iv) la protection contre la vulnérabilité sociale, les violences et les abus ; (v) la Gouvernance, la participation et la décentralisation ; et enfin (vi) la gestion de l’environnement, des crises, catastrophes et du changement climatique.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe