Priorisation des cibles des ODD et arrimage du Programme d’Action du Gouvernement aux ODD

28 févr. 2017

17 Objectifs de Développement Durable (ODD) et 169 cibles à atteindre d'ici à 2030. Crédit photo : PNUD Bénin

Le processus de priorisation des cibles des Objectifs de Développement Durable (ODD) et de l' arrimage du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) avec ces objectifs a été lancé le mardi 28 février 2017 au palais des Congrès de Cotonou. L’atelier méthodologique organisé à cet effet a débouché sur la mise en place de 4 groupes de travail qui, pendant tout le mois de mars 2017, travailleront à la contextualisation les cibles et des indicateurs des ODD pour le Bénin, sous la houlette de la Direction Générale de la Coordination et du Suivi des ODD pilotée par Monsieur Alastair Alinsato.

Les participants ont été familiarisés avec l’outil d’Analyse Rapide Intégrée ou RIA (acronyme en anglais), conçu par le Groupe de Développement des Nations Unies pour aider les pays à évaluer l’alignement de leurs stratégies de développement sur les ODD et procéder à l’arrimage des politiques nationales sur l’agenda 2030.

Intervenant au nom du Représentant Résident, Madame Ginette Mondongou Camara, Economiste principale du PNUD s’est réjouie de ce que le Bénin qui a adhéré au nouvel agenda mondial de développement assorti de 17 Objectifs, a entamé le processus d’intégration de cet agenda dans son cadre de planification. Elle a réitéré la disponibilité du PNUD à accompagner le Gouvernement béninois dans sa dynamique d’appropriation des ODD.

Pour Maitre Rufino D’Almeida, Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, le succès de l’agenda post-2015 est conditionné par la capacité du Bénin à répondre à la question de savoir, sur les 169 cibles des ODD, lesquelles répondent le mieux à son contexte, à ses aspirations et sa vision. La priorisation des cibles ne signifie pas la réduction des cibles, mais elle permet de se concentrer sur l’essentiel a-t-il ajouté. Maitre Rufino D’ALMEIDA a rappelé que le PAG qui est organisé autour de l’objectif général «relancer de manière durable le développement économique et social du Bénin » constitue le principal document d’orientation de la politique publique sur le quinquennat et intègre de façon particulière les trois dimensions du développement durable : le social, l’économique et l’environnemental.

Selon le représentant du Ministre d’Etat, le premier pilier du PAG intitulé « Consolider la démocratie, l’Etat de droit et la bonne gouvernance » mobilise l’ODD 16 relatif à la paix, la justice et les institutions efficaces. Le deuxième pilier du PAG qui est « Engager la transformation structurelle de l’économie » appelle l’ODD 4 sur l’éducation de qualité, l’ODD 7 sur l’énergie, l’ODD 8 sur la croissance et l’emploi, l’ODD 9 sur les infrastructures, l’ODD 12 sur la consommation et la production durable et l’ODD 17 sur l’amélioration des partenariats pour la réalisation des objectifs. Enfin le troisième pilier « améliorer les conditions de vie des populations » mobilise les ODD 1 sur la pauvreté, ODD 2 sur la faim, ODD 3 sur la santé, ODD 6 sur l’eau et l’assainissement, ODD 11 sur les villes et établissements humains durables, ODD 14 sur la vie aquatique et ODD 15 sur la vie terrestre.

Du coup, « réaliser le PAG, c’est réaliser les ODD » a fait remarquer Maitre D’Almeida, qui a invité les membres des groupes de travail à relever les défis liés à la priorisation des ODD et à l’arrimage du PAG aux ODD.

Contact information

Ginette Mondongou Camara, Economiste principale du PNUD au Bénin- Email : ginette.mondongou-camara@undp.org