Actualisation du cadre intégré de gestion des réformes administratives et institutionnelles au Bénin

31 mai 2017

L’axe stratégique N° 2 du PAG 2016-2021 est l’amélioration de la gouvernance à travers entre autres, l’informatisation et la dématérialisation de l’administration. Crédit photo : PNUD Benin / Giacomo Pirozzi

Arrimer les actions du document du cadre intégré de gestion des réformes administratives et institutionnelles avec le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2016-2021), tel est l’objectif de l’atelier organisé les 29 et 30 mai 2017 à Porto-Novo par le Ministère du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales (MTFPAS). Le document, qui a fait l’objet de relecture, fait partie des importants outils de gestion des réformes mis en place par le MTFPAS à travers la Direction Générale de la Réforme de l’Etat (DGRE) avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Les travaux de l’atelier ont permis aux participants d’intégrer de nouvelles actions de réformes au niveau de la fonction publique contenues dans le PAG. Il s’agit entre autres de :

  • Mettre en place un dispositif institutionnel de gestion qui prévoit des contrôles /évaluation/audits et sanctions en cas de violation des lois et décrets ;
  • Renforcer les capacités de management et d’encadrement dans les services publics ;
  • Renforcer les institutions en charge du contrôle dans les services publics ;
  • Lutter contre les comportements prédateurs relevant d’un usage privatif des ressources de l’Etat ;
  • Former les cadres et assimilés actuels sur les différents aspects du management de l’Administration publique en fonction des résultats du test psychotechnique fait dans le cadre de l’audit institutionnel du Ministère en charge du travail et de la fonction publique ;
  • Renforcer les capacités des directeurs et chefs de services en management des services publics et dans le leadership.

A l’ouverture des travaux, le Team Leader de l’Unité Gouvernance, représentant le PNUD, Ibouraima YANKPE a rappelé que la formulation du cadre intégré de gestion des réformes administratives et institutionnelles satisfait l’un des souhaits des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) qui tenaient à faire de ce document, l’outil de référence unique pour leurs interventions en appui aux réformes dans le secteur. La mise en œuvre du cadre intégré de gestion des réformes, a poursuivi Ibouraïma YANKPE, permet d’éviter la dispersion des énergies et des ressources, d’assurer la cohérence dans les actions.

Le document du cadre intégré de gestion des réformes administratives et institutionnelles a été rendu disponible avant l’entrée en vigueur du PAG 2016-2021 en décembre 2016. Il était nécessaire de l’actualiser au regard du nouveau contexte et des nouveaux défis en matière de réformes.

Le Conseiller Technique aux Affaires Sociales, représentant le MTFPAS, M. Cosme KEHIDE a laissé entendre que « Madame la Ministre s’attend à disposer d’un cadre intégré de gestion des réformes qui recentre les actions essentielles de réformes dans les différents secteurs qu’elle soumettra en Conseil des Ministres pour son adoption . […] C’est à travers l’adoption de ce document que le MTFPAS va retrouver la plénitude de ses prérogatives en matière de réformes administratives et institutionnelles».