Journée Mondiale de l'environnement : Un appel lancé aux populations à se rapprocher de la nature

5 juin 2017

La plage de Fidjrossè de Cotonou reboisée avec des plants de cocotiers. Crédit photo : PNUD Bénin

La Journée Mondiale de l’Environnement célébrée le 5 juin 2017 à Cotonou sur le thème : «  Rapprocher les gens de la nature », a été l’occasion d’inviter les populations à réfléchir à la façon dont elles font partie de la nature et dont elles en dépendent.

Les manifestations officielles au Bénin ont été marquées par la mise en terre de près de 3000 plants de cocotiers à la plage de Fidjrossè de Cotonou par les forces para publiques et militaires, et les populations riveraines.

Le Chef d’Etat-Major des Armées, M. Laurent Amoussou s’est  félicitée d’être associé à la célébration de cette journée en faveur de la protection de l’environnement ; ce qui permet  aux forces armées de témoigner leur attachement aux actions de sauvegarde de la nature.

La ville de Cotonou est située sur le littoral, un écosystème fragile. Il fait face à beaucoup de nuisances environnementales. Le Préfet du département du Littoral, M. Modeste Toboula  s’est réjoui de ce que les forces armées béninoises accompagnent le programme de reboisement intensif des villes au-delà de leur mission de défense du territoire national.

Des millions de Béninois passent leurs journées de travail connectées à la nature. Ils sont conscients de leur dépendance de cette nature pour leurs moyens de subsistance. Ils sont également les premiers à souffrir lorsque les écosystèmes sont menacés, que ce soit par la pollution, le changement climatique ou la surexploitation, a indiqué le Ministre du Cadre de vie et du Développement durable, M. José Didier Tonato. « Nous devons reconstituer la nature dans nos villes, pour qu’elles deviennent durables », a-t-il déclaré. Il a enfin exhorté l’ensemble de la population à des comportements éco-citoyens.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres a appelé dans un message vidéo les hommes et les femmes du monde entier à être « en communion avec la nature » et à apprécier cette planète qui nous protège.

« Lorsque l’homme s’intéresse à la nature, il la protège mieux. La vie aquatique, les eaux, les forêts  sont des éléments fondamentaux de notre environnement. Planter des arbres, c’est contribuer à la protection de l’écosystème, car sans un environnement sain, il est impossible d'atteindre la prospérité »,  a souligné  M. Siaka  Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD au Bénin, faisant référence aux Objectifs de développement durable (ODD). Il a renouvelé l’engagement des Nations Unies et du PNUD en particulier à soutenir le Gouvernement dans toutes ses initiatives de sauvegarde de l’environnement.

La cérémonie a pris fin par la prise d’engagement des brigadiers recrutés pour le suivi et l’entretien des plants mis à terre.

Contact information

Isidore Agbokou, Team Leader Unité Environnement et Développement Durable – isidore.agbokou@undp.org  / Elisabeth Tossou, Chargée de Programme Environnement – elisabeth.tossou@undp.org