Stimuler l’action climatique collaborative pour le développement durable en Afrique

26 juin 2017

Les acteurs clés du secteur public, du secteur privé et de la société civile venus d’Afrique et d’ailleurs dans le monde se réuniront du 28 au 30 juin 2017 à Cotonou au Benin, afin de faire avancer l’action climatique collaborative pour le développement durable dans la région.

Les participants au 9ème Forum africain du carbone étudieront comment renforcer la coopération entre le gouvernement et les autres parties prenantes dans plusieurs secteurs clés pour l’Afrique, notamment l’énergie, l’agriculture et les établissements humains. Y sera examiné, entre autres, le rôle des futurs marchés du carbone, en vue de stimuler l’action climatique et le développement durable.

Au cours de cette réunion, un segment ministériel de haut niveau, organisé par le Gouvernement du Bénin, permettra à plusieurs ministres et responsables de haut niveau de discuter la mobilisation de ressources financières pour lutter contre les changements climatiques. Ces ressources sont nécessaires, en particulier pour les stratégies que les pays africains peuvent adopter, afin de mettre en œuvre leurs plans d’action climatique nationaux (contributions déterminées au niveau national, ou NDC, selon le sigle anglais).

« Le moment est venu pour les pays africains de traduire leurs plans d’action climatique nationaux sous l’Accord de Paris sur les changements climatiques en politiques et en programmes applicables au niveau national », a déclaré Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. « Le Forum africain du carbone permet d’examiner comment les initiatives de réduction des émissions peuvent être renforcées dans des secteurs clés des pays africains. Il s’agit également d’une occasion d’étudier le rôle des futurs marchés du carbone pour aider les pays à atteindre les objectifs de l’Accord de Paris », a-t-elle ajouté.

Abdoulaye Bio Tchané, Ministre d’État chargé du plan et du développement du Gouvernement du Bénin, a déclaré : « L’Afrique est le continent le plus affecté par les changements climatiques. Deux tiers des Africains gagnent leurs vies grâce aux terres, et il est donc primordial que le continent adopte une voie de développement et une économie résilientes face au climat. En accueillant le Forum africain du carbone, le Bénin montre son engagement à l’Accord de Paris et plus largement à la prospérité du continent. »

Le Forum africain du carbone au Bénin inclura des discussions portant sur les thèmes suivants :

  • exemples pratiques de politiques, d’initiatives et d’actions en Afrique ;
  • obstacles et mesures permettant de s’engager dans l’action climatique dans des secteurs clés;
  •  instruments financiers et cadres réglementaires;
  • avancement dans la mise en œuvre de l’action climatique.

Les partenaires et les organisations coopérantes du Partenariat du cadre de Nairobi impliqués dans l’édition du Forum africain du carbone de cette année incluent : la CCNUCC, le groupe Banque mondiale, le Programme des Nations Unies pour l’environnement, le  Programme des Nations Unies pour le développement  (PNUD), l’Association internationale pour l'échange de droits d'émission (IETA, selon le sigle anglais), le Partenariat UNEP DTU, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le groupe de la Banque africaine de développement, le Partenariat mondial de stratégies de développement à faibles émissions de carbone (LEDS Partnership) et l’Association de l’investissement dans les marchés carbone (CMIA, selon le sigle anglais). L’événement est soutenu par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).

Contact information

Le service de presse CDM CCNUCC: cdm-press@unfccc.int
PNUD Benin: Constant Houndenou - constant.houndenou@undp.org ou
Elsie Assogba – elsie.assogba@undp.org

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe