Les Nations Unies au Bénin s’engagent dans l’élaboration du Cadre de Coopération 2019-2023 avec le Gouvernement

16 oct. 2017

L'UNDAF 2019-2023 mettra un accent particulier sur le principe "Ne laisser personne pour compte". Crédit photo : PNUD Benin

Avant l’arrivée à terme en décembre 2018 de l’actuel Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement du Bénin, dénommé UNDAF en anglais (United Nations Development Assistance Framework), le Système des Nations Unies (SNU) s’est engagé dans l’élaboration du nouveau Cadre de Coopération pour la période 2019-2023.

C’est dans cette optique que les partenaires nationaux, cadres des différents ministères sectoriels, membres de la société civile, du secteur privé et le personnel des différentes agences du SNU au Bénin se sont réunis du 11 au 13 octobre 2017 à l’hôtel Azalai de Cotonou pour réfléchir sur les idées d’Effets potentiels susceptibles de répondre aux défis de développement identifiés.

A l’issue des trois jours de travaux de cet atelier de planification stratégique, les participants ont identifié et validé les priorités stratégiques de l’UNDAF 2019-2023, finalisé la théorie de changement des différents domaines retenus et ébauché le cadre de résultats du document de planification.

« Notre cadre de coopération 2019-2023 se positionne comme un creuset permettant à l’ensemble des agences du SNU d’opérationnaliser cette volonté d’être Unis dans l’action. En se basant sur ses avantages comparatifs, son mandat et en tirant profit de la diversité de ses Fonds, Programmes et agences spécialisées, le SNU vise, à travers ce cadre de coopération, à accompagner le Gouvernement et les autres acteurs nationaux dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD), avec un accent mis sur le principe Ne laisser personne pour compte » a affirmé Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du SNU au Bénin à l’ouverture des travaux. Il s’est par ailleurs félicité de la bonne coopération du SNU avec le Bénin dans le cadre de l’exercice de planification stratégique en cours sous le leadership du Ministère du Plan et du Développement.

Madame Adidjatou Mathys, Ministre du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociale assurant l’intérim du Ministre du Plan et du Développement a réaffirmé, au cours de l’atelier, l’engagement du Gouvernement béninois à jouer pleinement sa partition dans ce processus et dans la mise en œuvre de l’UNDAF 2019-2023.

Pour le compte du prochain cycle de l’UNDAF, trois domaines stratégiques de coopération entre le Bénin et le SNU ont été retenus :

(i)            Promotion de la croissance économique inclusive, forte et durable ;
(ii)           Renforcement du capital humain ;
(iii)          Consolidation de la démocratie, de l’Etat de droit et promotion de la bonne gouvernance.

Ces domaines d’intervention sont en droite ligne des priorités nationales telles que définies au niveau du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2016-2021)

L’identification des domaines précités fait suite à l’évaluation de l’UNDAF 2014-2018 et à l’analyse approfondie par l’Equipe pays des Nations Unies de la situation du pays. Ce qui a permis d’obtenir un bilan exhaustif sur les dimensions telles que l’élimination de la pauvreté, la réduction des inégalités, la promotion de la paix et de la sécurité, l’inclusion, la promotion des droits humains et la préservation de l’environnement.

Cette analyse approfondie dénommée Bilan Commun de Pays (Common Country Analyses ou CCA) est l’instrument commun des Nations Unies pour analyser l’état actuel du développement national et identifier les problèmes clés de développement en mettant principalement l’accent sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) et les différents principes de programmation du Système des Nations Unies (SNU), à savoir i) les droits humains, le genre et autonomisation de la femme ii) la redevabilité, iii) la durabilité et la résilience, et iv) « ne laisser personne pour compte ».

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe