Revue annuelle du plan cadre des Nations Unies pour l’assistance au développement du Bénin

2 févr. 2018

(de gauche à droite) La Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies, le Ministre d'Etat chargé du Plan et du Développement et la Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Crédit photo : SNU Bénin/ Roger Attemba

Le Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement du Bénin, dénommé UNDAF en anglais (United Nations Development Assistance Framework) 2014-2018 adopté en mai 2013 arrive à terme en décembre 2018.  Les membres du Gouvernement du Bénin et l’Equipe pays du Système des Nations Unies (SNU) se sont réunis le 31 janvier 2018 à l’hôtel Azalai de Cotonou pour apprécier les progrès réalisés en 2017 dans le cadre de la coopération et échanger sur les grandes lignes du prochain cycle 2019-2023.

En sa qualité de Président du comité de pilotage de l’UNDAF, le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, M. Abdoulaye Bio Tchané s’est réjoui des avancées communes. Il a félicité tous les ministères sectoriels et les Chefs de file des effets UNDAF pour les résultats tangibles enregistrés et fait quelques recommandations en termes de perspectives pour le cycle 2019-2023. Il s’agira pour le SNU de concentrer ses interventions sur les actions d’impact, compte tenu des ressources limitées dont dispose le pays. L’une des priorités du Gouvernement évoquée est l’accès des populations béninoises à l’eau potable d’ici à 2021. 

Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du SNU a souligné les réformes en cours au niveau de l’ONU, qui sera plus orientée vers les personnes et les résultats dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Il a rassuré le Gouvernement de l’alignement des interventions du SNU sur les priorités nationales pour le prochain cycle de coopération, avec un accent qui sera mis sur la production statistique, afin de mieux apprécier l’efficacité et l’efficience des interventions au moment opportun.

L’UNDAF 2014-2018 comporte six axes de coopération à savoir (i) la Croissance inclusive, l’emploi, la sécurité alimentaire, l’égalité du genre et la protection sociale ; (ii) la Santé y compris le VIH/Sida, les Maladies Non Transmissibles, la nutrition, la planification familiale, et l’assainissement de base ; (iii) l’éducation de base ; (iv) la protection contre la vulnérabilité sociale, les violences et les abus; (v) la Gouvernance, la participation et la décentralisation ; et enfin (vi) la gestion de l’environnement, des crises, catastrophes et du changement climatique.

Au nombre des résultats enregistrés au cours de l’exercice 2017, l’on peut retenir :

Dans le domaine de la croissance inclusive et durable, des milliers de jeunes béninois de 15-35 ans et des femmes ont été appuyés pour la création d’entreprises. Plus de 5000 ménages vivant dans les zones pauvres et reculées du Bénin ont été appuyés pour la mise en place des activités génératrices de revenus, contribuant ainsi à une amélioration de leurs conditions de vie.

Dans le domaine de la santé, les actions du SNU ont permis de renforcer plusieurs formations sanitaires notamment celles offrant les 7 fonctions de Soins Obstétricaux Néonatals d’Urgence de Base (SONUB), de réduire la proportion d'enfants de 6 à 59 mois présentant la malnutrition aigüe. 2 367 localités sont certifiées fin de défécation à l’air libre.

Dans le secteur de l’éducation, les appuis apportés ont permis de renforcer l’accès au système éducatif surtout grâce au programme des cantines scolaires et au programme de cours accélérés encore appelé « Ecole de la deuxième chance ». Ce programme a offert l’opportunité aux déscolarisés ou non scolarisés issus des familles les plus défavorisées d’acquérir des connaissances de base et d’apprendre à lire, à écrire et à compter.

Dans le domaine de la protection, les actions menées ont permis d’améliorer la condition des enfants en situation de détresse et d’handicap et de renforcer la lutte contre les violences basées sur le Genre en lien avec les autres partenaires techniques et financiers (PTF).

Au niveau de la gouvernance, le SNU a appuyé le processus de modernisation de l’administration publique et de dématérialisation des interventions et procédures de services publics. Des appuis institutionnels ont été apportés aux Institutions de la République, le système électoral du Bénin a été renforcé, sans oublier l’appui aux Organisations de la Société Civile dans le processus de consolidation de la veille citoyenne.

Dans le domaine de l’environnement, le SNU a travaillé avec le Gouvernement à l’élaboration des outils opérationnels pour la gestion durable des ressources naturelles, et des alertes précoces à une crise climatique ou catastrophe naturelle. Il a appuyé la résilience des populations face aux effets néfastes du Changement Climatique.

Le processus d’élaboration de l’UNDAF 2019-2023 a été conduit en 2017 dans une approche inclusive, afin de ne laisser personne de côté.  En lien avec les priorités nationales déclinées dans le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) 2016-2021, il a été retenu comme axes d’intervention : i) la promotion d’une croissance économique forte, inclusive et durable ; ii) le renforcement du capital humain notamment la santé l’éducation, l’égalité entre les sexes et la protection sociale ; iii) la lutte contre les changements climatiques, la résilience et la réduction des crises et catastrophes ; iv) le renforcement de la gouvernance tant administrative que politique ; ainsi que la promotion de la sécurité, de la paix et des droits humains.

La revue annuelle de l’UNDAF 2014-2018 s’est déroulée en présence des membres de l’Equipe Pays du SNU au Bénin, du Ministère d’Etat du Plan et du Développement, de la Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, de la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, des cadres des ministères chefs de file des six effets UNDAF, des partenaires techniques et financiers, des membres de la société civile et du secteur privé.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe