Le PNUD finalise la théorie de changement du Programme Pays 2019-2023 pour le Bénin

21 févr. 2018

(de g à d) L'Economiste national presentant les directives du CPD, le Directeur General du Financement du Développement et le Représentant Résident Adjoint du PNUD au Bénin.

Dans le cadre de l’élaboration du cadre de coopération entre le PNUD et le Gouvernement du Bénin pour le prochain cycle 2019-2023, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a organisé ce 21 février 2018 à Cotonou à l’attention des partenaires nationaux un atelier technique pour finaliser la théorie de changement des effets du Document de Programme Pays (en anglais Country Programme Document -CPD-).

Les travaux de cet atelier ont permis aux participants de s’enquérir des directives du PNUD pour le CPD, des problèmes de développement sur lesquels le PNUD se positionne, leur analyse causale, de formuler des hypothèses et des risques, puis de recueillir les commentaires sur le draft du document en vue de sa finalisation.

« Pour les programmes et projets du PNUD, la théorie du changement explique comment et pourquoi une initiative donnée mènera à un changement en matière de développement. Elle doit être guidée par une analyse solide ainsi qu’une réflexion et une consultation approfondies des causes du changement, qui se base sur les données et enseignements disponibles sur ce qui fonctionne bien et ce qui ne fonctionne moins, ces données provenant des expériences du PNUD et de ses partenaires », a affirmé M. Adama Bocar Soko, Représentant Résident Adjoint du PNUD au Bénin. Il a exhorté les participants à l’atelier à veiller à la qualité du document de Programme de Pays du Bénin pour le prochain cycle de coopération, pour qu’il soit un produit d’inspiration au niveau régional ou même mondial. 

Pour la période 2019-2023, le Programme Pays du Benin a pour objectif de promouvoir une société plus inclusive, résiliente et bénéficiant d’une croissance économique durable et partagée, brisant ainsi le cycle de la pauvreté et des inégalités particulièrement en milieu rural et périurbain. Il est focalisé sur deux des trois piliers du Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au développement 2019-2023 que sont : (i) la promotion de la croissance économique inclusive, forte et durable ; (ii) la consolidation de la démocratie, de l’Etat de droit et la promotion de la bonne gouvernance.

Les changements auxquels le PNUD va contribuer d’ici à 2023 au niveau Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au développement 2019-2023 sont :

  1. D’ici à 2023, les populations en particulier les plus vulnérables améliorent leur résilience et leur qualité de vie par l’accès à un emploi décent, à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à une énergie propre, et par la gestion durable des ressources naturelles, des effets néfastes des changements climatiques, des crises et catastrophes. (Effet UNDAF 1)
  2. D’ici à 2023, les institutions nationales et locales sont efficaces, transparentes et responsables dans la conception et la gestion du développement et ouvertes à tous dans un climat de paix et de sécurité où les populations ont accès à une justice respectueuse des droits humains et à une administration publique moderne (Effet UNDAF 3).

Tout en appréciant la coopération entre le Gouvernement du Bénin et le PNUD, M. Victorien Edé Yaovi, Directeur général du financement du développement s’est réjoui du fait que le document de Programme Pays du PNUD Bénin se focalise sur les piliers du Programme d’Actions du Gouvernement.

Le CPD est élaboré sur la base du Plan Cadre des Nations Unies pour l'assistance au développement. Il décrit de façon plus détaillée la manière dont le PNUD réalisera les résultats définis dans le Plan Cadre des Nations Unies pour l'assistance au développement.

La rédaction du CPD 2019-2023 du Bénin se poursuit. Après finalisation, il sera présenté au Conseil d’Administration du PNUD en septembre 2018.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe