Célébration de la Journée Internationale de la Paix 2018 au Bénin

Photo de famille des participants à la célébration de la Journée Internationale de la Paix. Crédit photo : PNUD Bénin / Claude Wintona


La Journée Internationale de la Paix (JIP) a été célébrée ce vendredi 21 septembre 2018, à l’hôtel Azalai de Cotonou sous le leadership de la Coalition Nationale pour la Paix avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) avec un accent particulier sur les comportements individuels à avoir pour préserver et consolider la paix. L’édition de cette année s’inscrit sous le thème :« Le droit à la paix 70 ans après l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme».

En effet, la célébration de la Journée Internationale de la Paix cadre bien avec l’Objectif de Développement Durable (ODD) n°16, qui met l’accent sur la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, l’accès à la justice pour tous et le renforcement des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

Pour Madame Fatoumata Batoko Zossou, Présidente de la Coalition nationale de la paix (CNP), cette journée permettra de réfléchir et d’évaluer les actions menées jusque-là en ce qui concerne le maintien de la paix au Bénin. Par ailleurs, elle offrira l’occasion d’actualiser le répertoire des bonnes pratiques et celles néfastes à la consolidation de la paix dans le pays et d’identifier cinq actions phares, qui feront l’objet d’une feuille de route pour la période de septembre 2018 à septembre 2019. La Présidente de la CNP a donc exhorté chacun à son niveau à œuvrer pour consolider les acquis de cette paix, car « la paix est l’affaire de tous », a -t-elle déclaré.

Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Bénin a rappelé la particularité de la célébration de cette année, qui coïncide avec le 70ième anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. « La promotion de la paix est au cœur des activités de l’ONU, qui fait de la paix un instrument privilégié pour le développement », a-t-il affirmé. Il ajouta qu’« au regard de toutes les prouesses réalisées en matière de promotion de la paix par le pays depuis l’indépendance et particulièrement depuis l’avènement du renouveau démocratique, il me semble que le plus grand enjeu pour le Bénin reste actuellement la consolidation de cette paix, de façon durable. Cela implique le renforcement des institutions pour la consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie en vue de demeurer le bon exemple de la démocratie pour l’Afrique ».

Monsieur Mahougnon Kakpo, Ministre de l’Enseignement Secondaire et de la Formation Professionnelle représentant le Ministre de la justice a pour sa part salué le peuple béninois, dans son ensemble, pour l’exemple qu’il donne en Afrique et sur le plan mondial en termes de démocratie et pour son inestimable contribution dans le domaine du maintien de la paix.

La célébration au Bénin de la Journée Internationale de la Paix Edition 2018 a connu la participation des autorités politico-administratives, des membres de la CNP, des représentants des différentes couches socio-professionnelles, des organisations de la société civile et des jeunes scouts béninois.

Outre les manifestations officielles de la JIP, il sera organisé pendant un mois dans tous les départements une série de sensibilisations et des échanges avec diverses personnalités politico-administratives et religieuses pour l’identification des bonnes pratiques et des faits /comportements néfastes à la préservation d’une paix durable au Bénin ; ceci dans le sens de la prévention des conflits et la préservation de la paix dans le pays.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe