Photo de famille des participants à la cérémonie de lancement du compendium des compétences féminines du Bénin. Crédit photo : PNUD Bénin

 

Dans le cadre de l’amélioration de la représentativité des femmes dans les instances de prise de décision, le compendium des compétences féminines du Bénin a été lancé ce jour par la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance avec l’appui du PNUD. L’objectif du compendium est de renforcer la visibilité des femmes compétentes dans tous les domaines et catégories socio-professionnelles, la participation et le leadership politique des femmes et contribuer à la réalisation effective de l’égalité des sexes au Bénin.

« Je reste convaincu que le compendium des compétences féminines en cours de réalisation permettra d’accélérer la mise en œuvre des politiques tendant à réaliser le partage équitable du pouvoir entre homme et femme, tel que prescrit par l’agenda 2030 qui consacre le principe de ne laisser personne de côté et affirmé par l’ODD 5 : réaliser l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles », a déclaré M. Adama Bocar Soko, Représentant Résident Adjoint du PNUD au Bénin.

Le bien-être de la population d’une manière générale dépend de la situation des femmes. Le Chef de file des partenaires techniques et financiers (PTF) intervenant dans le domaine du genre et de la protection sociale, M. Nikita Eriksen Hamel a souligné l’importance de la lutte contre toutes les formes de discrimination dont sont victimes les femmes. Il a encouragé le Gouvernement à concrétiser toutes les conventions signées pour l’égalité entre les sexes et les droits des femmes.

En dépit des efforts que déploient les différents acteurs : Gouvernement, PTF, Société civile, il existe encore des disparités en femmes et hommes en matière d’accès aux ressources et de représentativité dans les instances de prise de décision.

Au Bénin, la situation des femmes aux postes nominatifs et électifs n’est pas du tout reluisante. Sur 22 ministres, on compte seulement 4 femmes, soit 18%. Au parlement, 7 femmes sur 83 députés, soit 8,3% ; 3 femmes sur 77 maires, soit 3,8%.

A travers le compendium, il sera mis en place une base de données sur les compétences féminines disponibles selon leurs compétences et aptitudes, qui sera consultée lors des recherches de candidatures aux postes nominatifs et administratifs.

« La question du genre est une question de croissance économique », a affirmé Mme Odile Attanasso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. « Notre détermination doit continuer », a-t-elle poursuivi. Elle a exhorté les hommes à accompagner l’initiative.

Madame Adidjatou Mathys, Ministre de la Fonction Publique et l’une des femmes leaders ayant œuvrée pour la mise en place en 2013 de la première initiative de compendium au Bénin a remercié les Organisations de la Société Civile, qui œuvrent pour le renforcement des capacités des femmes dans le domaine du leadership politique.

Procédant au lancement du compendium des compétences féminines du Bénin en la faveur de la journée Internationale de la Femme Africaine, Madame Bintou Chabi Adam Taro, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a exprimé l’engagement du Gouvernement à lutter contre les inégalités entre hommes et femmes. « La rencontre de ce jour marque une nouvelle étape, que je souhaite déterminante ».

Lancée en 2013, la première initiative de compendium des compétences féminines a connu une léthargie. Elle renaît de ses cendres et s’emploiera désormais de manière résolue à une meilleure représentativité des femmes au sein des instances de prise de décision au Bénin.

Pour de plus amples informations, prière de contacter :

Josephine Kanakin – josephine.kanakin@undp.org

Icon of SDG 05

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe