Une vue du fleuve Niger occasionnant des inondations dans les communes de Malanville et de Karimama en période de crue. Crédit photo : PNUD Bénin


La revue sectorielle du Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable (MCVDD) au titre de l’année 2019 tenue le vendredi 21 juin 2019 à Cotonou a mis en évidence la nécessité de plus de cohérence et de synergie des projets mis en œuvre par ledit ministère et la mise en place d’un mécanisme de dynamisation du groupe thématique.

Cette revue a été l’occasion de passer en revue les performances dans le secteur au titre de l’année 2018, d’analyser le niveau de mobilisation des ressources prévues dans le cadre des actions prévues dans le Programme de Croissance pour le Développement Durable (PC2D) et de faire le point de la mise en œuvre des conventions internationales. Par ailleurs, plusieurs thématiques ont été abordées notamment l’aménagement du territoire : enjeux et perspectives ; la gestion des aires protégées de la Pendjari et du W; les solutions face à l’érosion côtière, etc.

Au nombre des réalisations clés au titre de 2018, il est à noter : (i) l’accréditation du Fonds National pour l’Environnement et le Climat au Fonds Vert pour le Climat  ; (ii) l’adhésion au partenariat du NDC (en français Contributions Déterminées au Niveau National) ; (iii) le démarrage dans les prochains jours du Projet Plan National d’Adaptation appuyé par le PNUD pour compléter et parachever les actions entreprises en collaboration avec la GIZ à travers le projet d’appui scientifique au processus de plans nationaux d’adaptation au Bénin (PAS-PNA) en cours d’exécution ; (iv) la mobilisation de ressources auprès du Fonds Vert pour le Climat (FVC) pour la mise en œuvre en 2019 du Projet d’appui à la résilience des communautés rurales du centre et du nord Bénin ; (v) la promotion de diverses mesures de lutte contre l’érosion et la pollution des côtes pour une meilleure gestion du littoral ouest-africain ; (vi) la gestion durable des terres à travers entre autres la promotion et la diffusion des techniques de protection et de réhabilitation des sols ; (vii) la gestion intégrée des zones marines et côtière pour l’amélioration de la conservation des écosystèmes marins et côtiers et l’utilisation des services écosystémiques conformément à la convention d’Abidjan;  (viii) la modernisation de la cartographie béninoise à travers l’appui de l’Union Européenne dotant le pays d’une cartographie de base numérique de nouvelle génération à usages multiples pour une meilleure prise de décision dans bien de domaines ; (ix) le démarrage effectif du Projet Asphaltage.

Intervenant au nom des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), M. Adama Bocar Soko, Repésentant Résident a.i. du PNUD au Bénin a félicité le Gouvernement pour son leadership et les différentes réformes entreprises pour la promotion du secteur du cadre de vie au Bénin. Toutefois, il a plaidé pour la disponibilité d’indicateurs visant à mieux suivre les cibles des Objectifs de Développement Durable.

« Le secteur du Cadre de vie et développement durable reste le parent pauvre en données statistiques. Une telle situation rend difficile l’appréciation des progrès par endroits. Il y a donc nécessité de développer un système d’information et un mécanisme de suivi-évaluation intégré dans le secteur et sens plus large nous inscrire dans la voie d’interopérabilité des données pour le développement durable en ligne avec l’indivisibilité et l’interconnexion des 17 ODDs », a indiqué M. Adama Bocar Soko.

M. Didier José Tonato, Ministre du Cadre de Vie et du Développement a, pour sa part, insisté sur le renforcement de la planification budgétaire axée sur les changements climatiques et la nécessité de mieux coordonner les conventions internationales.

La revue sectorielle du MCVDD a été présidée par le Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable et le Représentant Résident du PNUD en qualité de Chef de file des PTF. Elle a connu la participation des cadres du MCVDD, des Représentants de la GIZ, de l’AFD, de la FAO, du Bureau d’Analyse et d’Investigation de la Présidence, de l’Ordre des Architectes et Urbanistes du Bénin, de l’Association Nationale des Communes et des Organisations de la Société Civile.

========================================

Pour de plus amples informations, prière de contacter : Isidore Agbokou – isidore.agbokou@undp.org

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe