Allocution de Madame Rosine Sori-Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Bénin à l’ouverture du Dialogue de haut niveau sur l’impact de la révolution des données dans le processus de planification en Afrique

7 juil. 2015

Mesdames, Messieurs,

C’est pour moi un plaisir et un agréable devoir de prendre la parole en ma qualité de Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies  au Bénin à l’occasion de l’ouverture de ce Dialogue de haut niveau sur la planification du développement en Afrique. Ce dialogue revêt d’une importance capitale car il va se pencher sur l’impact de la révolution des données statistiques dans le processus du développement de la planification en Afrique.

Mesdames, Messieurs, le continent africain a réalisé des progrès économiques remarquables ces dernières années. Les estimations de croissance économiques de l'Afrique pour 2014 et 2015 sont projetées respectivement à 5,8% et 6%, ce qui rend le continent l'une des régions les plus dynamiques au monde. Nonobstant cette évolution favorable de la croissance économique, d’importants défis restent à relever au niveau du continent. Il s’agit entre autres:
•    de la durabilité de la croissance économique
•    de la question de la croissance inclusive, afin de ne pas marginaliser les couches vulnérables notamment les femmes et les jeunes.
•    de l'impact environnemental de la croissance à long terme, y compris son effet sur le changement climatique.
•    
Mesdames, Messieurs, la prise en charge de ces défis nécessite le renforcement du processus de planification au niveau de chaque pays. C’est pourquoi l’atelier de ce jour qui réunit les spécialistes de la planification du continent nous offre l’opportunité de discuter des défis de l'intégration des données crédibles dans le processus de planification.
Mesdames, messieurs, les travaux de ce forum permettront :

•    aux planificateurs africains de discuter et d’identifier les stratégies, les instruments et les mécanismes qui peuvent être adoptées par les États membres pour promouvoir la prise de décisions fondées sur des données probantes,
•    de fournir un forum pour les participants afin qu’ils puissent partager leurs connaissances sur les implications politiques de la Révolution de données à la planification nationale ; et enfin,
•    de fournir une plate-forme pour les planificateurs africains et les chefs de secrétariat des organismes de planification pour harmoniser et coordonner leurs actions pour l'intégration des recommandations contenues dans le Consensus sur les données en Afrique ,dans les processus nationaux de planification.

Mesdames, Messieurs, en septembre prochain, toute la communauté internationale adoptera officiellement les Objectifs de Développement Durable (ODD), le nouvel agenda de développement de l’après 2015. Ces Objectifs, établis dans un cadre universel et holistique, permettront aux différents pays d’avancer sur la voie du développement durable tout en tenant compte des dimensions du développement économique, de l'inclusion sociale et de la durabilité environnementale.

Faisant au total 17 objectifs, les ODD  couvrent plusieurs domaines dont l’élimination de la pauvreté et la faim, la sécurité alimentaire, la nutrition, l’agriculture durable, la santé, l’éducation, l’égalité des sexes, l’autonomisation des femmes et des filles, l’accès à l’eau et l’assainissement, l’énergie, le travail décent, l’infrastructure, la réduction des inégalités entre les différents pays, les changements climatiques, la conservation de l’océan et des ressources marines, l’écosystème, une société pacifique et l’accès de tous à la justice, le partenariat mondial pour le développement. De ces objectifs découlent 169 cibles et plus de 300 indicateurs à suivre.  

Le suivi de ces objectifs appelle à la mise en œuvre des recommandations clés du groupe consultatif d’experts indépendants qui a été mis en place par le Secrétaire Général des Nations Unies en vue d’améliorer les données en appui au suivi et à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable. Je tiens à citer les 5 points principaux de ces recommandations, il s’agit de :

•    la mise en place d'un consensus mondial, sur  les principes et les normes applicables pour les données,
•    la mise en place de réseaux pour l'innovation et de l'analyse des données,
•    l’identification de nouvelles sources de financement novateur pour appuyer les capacités nationales de données,
•    la mise en place de partenariat mondial de données pour promouvoir le leadership et la gouvernance, et
•    l’exploitation des solutions rapides et efficaces pour recueillir et explorer les données sur les ODD.

Ce sont là encore autant de défis qui justifient la tenue de ce dialogue politique et qui vous interpellent.
Mesdames, Messieurs, je ne saurai terminer mes propos sans adresser mes vifs remerciements au Gouvernement du Bénin pour avoir accepté d’abriter ce dialogue politique et à l’UNECA pour avoir associé toutes les institutions productrices et utilisatrices des statistiques à ce forum.
Je voudrais également, au nom du Système des Nations Unies, adresser mes remerciements à l’ensemble des participants pour vos diverses contributions au processus de développement de l’Afrique.

Vive la Coopération internationale dans un monde de paix et de solidarité.
Vive le Bénin.
Je vous remercie.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe