Allocution de M. Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD, à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Paix 2016

21 sept. 2016

Chers invités, Mesdames, Messieurs,

Avant tout propos, je voudrais très sincèrement vous remercier pour l’intérêt que vous manifestez à la commémoration de la Journée Internationale de la Paix dont le thème porte cette année sur "Les Objectifs de Développement Durable, Composantes de la paix". Votre présence en ces lieux témoigne de l’importance que vous attachez à la paix ainsi que de votre conviction selon laquelle «sans Paix, il n’y a pas de vie».

La Journée Internationale de la Paix a été proclamée en 1981 par l'Assemblée Générale des Nations Unies afin de « commémorer et renforcer les idéaux de paix parmi toutes les nations et les peuples » selon la Résolution 36/67. Depuis cette date, les États Membres de l’ONU dont les valeurs et la mission principale sont la paix, le développement et la liberté, sont invités à commémorer cette journée, y compris par des activités éducatives et de sensibilisation du public, et à coopérer avec les Nations Unies en vue d'établir la paix dans le monde entier.

Le Bénin, pays membre de l’Organisation des Nations Unies, est partie prenante à cette résolution. D’ailleurs, la Constitution de 1990 de la République du Bénin stipule en son article 36 « chaque béninois a le devoir de respecter et de considérer son semblable sans discrimination aucune et d’entretenir avec les autres des relations qui permettent de sauvegarder, de renforcer et de promouvoir le respect, le dialogue et la tolérance réciproque en vue de la paix et de la cohésion nationale ».

Pour cette année 2016, le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies fait appel aux gouvernements et aux citoyens du monde entier pour se concentrer sur les Objectifs de Développement Durable. Au Bénin, le Gouvernement a déjà pris des dispositions dans le cadre de l’élaboration de son Programme d’Action et de la Stratégie Nationale pour les cinq prochaines années en vue de l’intégration des 17 Objectifs de Développement Durable. Ceci contribuera à l’impulsion d’une croissance inclusive et durable et qui permettra de ne laisser personne de côté. En effet,  comme vous le savez, l'Organisation des Nations Unies privilégie le développement pour maintenir la Paix ; le mot Paix qui est largement repris dans sa Charte dont le premier chapitre stipule de "Maintenir la paix et la sécurité internationales".

Le Bénin est un pays phare de l’Afrique en matière de démocratie. Le Pays a fait une très bonne expérience de transition pacifique d’un régime révolutionnaire à un régime démocratique en 1990 et jouit depuis lors d’une Paix reconnue par tous. Cet acquis mérite d’être renforcé et sauvegardé pour les générations futures qui ont besoin de poursuivre l’œuvre de développement dans la Paix et la sérénité.

ü  Mesdames et Messieurs,

C’est pour toutes ces raisons que nous invitons tous les acteurs de la vie sociale, politique et économique à persévérer dans l’effort de dialogue permanent et de compréhension mutuelle. Chaque béninois, quelle que soit son origine, partout où il se trouve doit continuer à cultiver la tolérance, l’amour et la Paix en lui et autour de lui pour que les enfants du Bénin vivent en Paix. L'instauration de la paix implique que les droits de l'homme soient respectés, que le développement humain soit privilégié, et qu'une éducation à la non-violence, au développement, au dialogue et à la médiation soit renforcée. Car sans la paix, il n’y a pas de développement. Ceci m’amène d’ailleurs à paraphraser Voltaire qui disait que « le premier des devoirs d’être humain est d’être juste et le premier des biens est la paix de nos cœurs ».

Sans la Paix, aucune œuvre humaine n’est donc réalisable. Tout autant que la paix conditionne le développement, nous devons continuer à rechercher les meilleures solutions qui favorisent un développement équilibré et profitable à tous. La célébration de la Journée Internationale de la Paix au Bénin sera aussi l’occasion d’appeler toutes les forces vives du Bénin à œuvrer main dans la main pour assurer un meilleur avenir aux générations futures.

A cet égard, je voudrais souligner que la paix est l’affaire de tous et que chaque béninoise et chaque béninois ont la responsabilité de l’entretenir depuis la cellule familiale jusqu’au niveau de la Nation toute entière, en passant bien sûr par la communauté et l’école. Dans cet élan de culture de la paix, je souhaite rappeler le rôle crucial des médias à travers l’Information, l’Education et la Communication.

Je ne saurais terminer mes propos sans adresser mes sincères  remerciements au Gouvernement du Bénin, au Président du CPPS, aux membres de la Coalition Nationale pour la Paix, en particulier sa Présidente et tous les autres acteurs qui ont œuvré inlassablement pour que la présente initiative soit une réalité. Mes remerciements vont également aux autorités nationales et locales et à tous ceux qui, à divers niveaux, ont bien voulu honorer de leur présence la cérémonie de ce matin.

Vive la Coopération entre le Système des Nations Unies et le Bénin,

Vive les idéaux de paix défendus par les leaders charismatiques tels que Mahatma Gandhi, Martin Luther King, Nelson Mandela, Monseigneur Isidore de Souza et pour lesquels je nous invite à être des porteurs.

Vive la Paix au Bénin,
Je vous remercie.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe