Allocution de M. Siaka COULIBALY, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies à l’Atelier national sur le Dividende démographique au Bénin

8 juin 2017

Mesdames et Messieurs,

 Avant tout propos, je voudrais vous demander de bien vouloir permettre, que nous observions une minute de silence à la mémoire du Dr Babatunde Osotimehin, Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies et Directeur exécutif  de l’UNFPA, qui s’est éteint le dimanche 4 juin 2017.

Mesdames et Messieurs,

L’honneur m’échoit de prendre la parole en ma qualité de Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies à l’occasion de cette grande rencontre d’échanges sur les questions de population et développement, notamment sur le dividende démographique au Bénin.

Ces assises se tiennent dans un contexte marqué par la campagne régionale de l’Union africaine sur la feuille de route pour le dividende démographique. Elles nous offrent l’occasion d’une part de discuter des enjeux démographiques qui impactent le développement du Bénin et d’autre part d’explorer les pistes d’intervention pouvant permettre de bénéficier du dividende démographique au Bénin.

 Mesdames et Messieurs,

La dynamique de la population est au cœur du processus de tout  développement. Depuis la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) tenue au Caire en 1994, le paradigme population et développement a reçu un large écho dans la sphère décisionnelle et dans le monde de la recherche. La croissance démographique, conjuguée à la hausse de la consommation, met à mal les efforts des Etats et de la communauté internationale visant la réduction de la pauvreté, la création des emplois et la sécurité alimentaire, énergétique et la préservation de  l’environnement.

C’est pourquoi, les Chefs d’Etats Africain ont mis au cœur de l’agenda 2063 : «  l’Afrique que nous voulons » de l’Union africaine, la question du dividende démographique comme facteur de croissance et de développement socioéconomique.

Mesdames et Messieurs,

L’Afrique, est le continent qui connaît la croissance la plus rapide au monde  (2,6% par an sur la période 2010-2015) avec le taux de fécondité le plus élevé, fait face à une démographie galopante caractérisée par une part importante de population jeune  (41 % ont moins de 15 ans et ceux âgés de 15-24 ans sont quelques 200 millions) et qui ont besoin d'être bien préparés pour une pleine intégration dans le processus de développement économique et social. Cette population de jeunes représente un potentiel de croissance économique et de développement pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) si des politiques sociales appropriées sont en place pour valoriser ce potentiel.

Mesdames et Messieurs,

Au Bénin, la dynamique de la population, une des plus fortes de la sous-région, est à la base de nombreux défis en matière de demande sociale (nutrition, éducation, santé, emploi, habitat et gestion urbaine), et de disponibilité de facteurs de production. Aujourd’hui, deux béninois sur trois ont moins de 25 ans. Les effectifs des adolescents et jeunes vont s’accroître rapidement au cours des années à venir. De 7,21 millions en 2017, l’effectif des moins de 25 ans au Bénin atteindra 8,93 millions à l’horizon 2025, soit en moyenne plus de 200.000 nouveaux jeunes, chaque année. Si les dispositions ne sont pas prises dès maintenant la situation de précarité des adolescents et jeunes risque de s’aggraver. Il nous faut donc agir dès maintenant. En dépit des efforts, au Bénin, trois femmes meurent chaque jour en voulant donner la vie. Ces décès maternels sont évitables. La promotion de l’équité de genre et l’autonomisation de la femme constituent deux éléments essentiels à l’accélération des progrès dans la réduction de la mortalité maternelle.

Chaque personne compte et le Bénin à l’instar des autres pays du continent s’est engagé à mettre en œuvre la feuille de route de l’Union Africaine sur le dividende démographique. Des initiatives hardies ont été prises pour une meilleure connaissance du profil du dividende démographique du Bénin. A cet égard, il me plaît de saluer personnellement la performance du Bénin qui a su en si peu de temps obtenir déjà des résultats probants sur son profil pays. L’exploitation de ces résultats, devrait permettre d’améliorer l’identification des actions stratégiques dans le Plan National de Développement (2018-2025) en cours d’élaboration et en synergie avec le Programme d’Actions du Gouvernement 2016-2021.

Mesdames et Messieurs,

Avant de terminer mes propos, je tiens tout particulièrement à féliciter le Gouvernement pour son engagement et sa détermination à ouvrir un large débat sur le dividende démographique à travers la tenue des présentes assises. Je voudrais remercier les membres du Comité d’organisation pour la qualité du travail abattu. Je voudrais enfin saluer l’enthousiasme suscité par la question du dividende démographique au sein de la communauté des partenaires techniques et financiers et le secteur privé. Je leur exprime ici toute ma reconnaissance pour leurs précieuses contributions techniques et financières à l’organisation des présentes assises.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de réitérer, une fois encore, l’engagement du Système des Nations Unies à œuvrer aux côtés de tous les Partenaires Techniques et Financiers, bilatéraux et multilatéraux, ainsi que le secteur privé pour soutenir le Gouvernement du Bénin pour la réalisation effective du dividende démographique. Ceci est possible et réalisable si tous les efforts sont conjugués dans ce sens.

Vive la Coopération internationale dans un monde de paix et de solidarité !

Vive le Bénin !

Je vous remercie. 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe