Des jeunes gens travaillant sur l'application web "Stop Covid" pour la distanciation physique. Crédit photo: PNUD Bénin / Fanny Damiano


Les Béninois disposeront très prochainement d’une application mobile donnant l’alerte sonore en Français ou en langue locale de leur choix, sur le non-respect de la distanciation physique, grâce au Laboratoire d’Accélération du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

La distanciation physique d’au moins un mètre entre les personnes est l’une des principales mesures barrières recommandées dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19. Mais le respect de cette mesure s’avère parfois difficile, car dans la culture africaine et celle béninoise en particulier, les populations sont habituées à vivre en communauté avec des relations sociales très étroites : une tendance à aller saluer la famille, les malades, à manger ensemble dans le même plat, à participer à des réjouissances (mariage, baptême, etc.) ou à des cérémonies funéraires. Dans un tel contexte, le respect de la distanciation physique reste un défi en dépit des sensibilisations.

Le Laboratoire d’Accélération du PNUD a collaboré avec une start-up béninoise pour développer une solution peu onéreuse, inclusive et à la portée de tout détenteur d’un téléphone portable. Il s’agit d’une application fonctionnant avec la technologie Bluetooth dénommée « Stop Covid », qui comprend des modules distincts. En effet, via la technologie Bluetooth, elle permet de déterminer de façon précise si deux ou plusieurs personnes ne respectent pas la mesure de distanciation physique (rester à au moins 1 mètre de distance les uns des autres) et génère automatiquement des alertes sur leurs téléphones via des notifications claires (sonores et sms) leur indiquant le non-respect de cette mesure dans des langues de leur choix dont des langues nationales parlées dans diverses parties du pays.

Ainsi, en cas de non-respect de la distanciation physique, l’alerte sonore suivante se déclenche sur le téléphone portable : « Attention ! Veuillez reculer ! ». Le message d’alerte est en français ou dans une langue locale jusqu’à ce que l’intéressé prenne ses distances.  Dès que l’on se retrouve à au moins un mètre d’un autre individu, le message vocal suivant résonne : « Merci, vous êtes à une distance raisonnable ! ».

Cette application est actuellement en cours d’expérimentation par le Staff du PNUD-Bénin et une équipe de la Direction Nationale de Santé Publique (DNSP) en charge de la gestion de la pandémie de la Covid-19.

Par ailleurs, l’application est associée à une plateforme web accessible de façon sécurisée fournissant en temps réel l’historique des individus avec lesquels une personne est rentrée en contact (restée à moins d’un mètre). Aussi, est-elle également dotée d’un moteur central pouvant fournir des statistiques et, en cas de besoin, l’historique de toutes les personnes susceptibles d’avoir été contaminées par une personne testée positive à la Covid-19, pendant une période donnée parce n’ayant pas respecté la distanciation physique.

Les alertes sonores fonctionnent indépendamment de la plateforme et du moteur de recherche qui pourraient être utilisés pour l’identification et le traçage des cas déclarés au cas où le Gouvernement en décidait. Toutes les données collectées par l’application seraient le cas échéant conservées sur un serveur du Gouvernement.

En perspective, dans le cadre de l’appui au gouvernement dans la lutte contre la propagation de la Covid-19, le Laboratoire d’Accélération du PNUD outre l’application sur le respect de la distanciation physique, travaille sur la mise en place de cabines de désinfection hybride avec sélection à l’entrée au moyen d’un thermomètre infra-rouge et sur des lave- mains automatiques hybrides interagissant avec les personnes.

Ecran d'accueil de l'application "Stop Covid". Crédit photo : PNUD Bénin / Fanny Damiano

Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global