Photo de famille des participants à la rencontre de presentation et d'échanges sur l'Accelerator Lab du PNUD au Centre multimedia de Gboa dans la commune de Bonou. Crédit photo : PNUD Bénin

Le Bureau du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a organisé le mercredi 3 juillet 2019 une rencontre de présentation et d’échanges sur l’initiative « Accelerator Lab » au Centre Multimédia de Gboa à Bonou avec les acteurs clés de l’écosystème de l’innovation et du numérique au Bénin.

Ils étaient une douzaine de jeunes innovateurs représentant différents laboratoires ou hubs (hackers, designers, geeks, développeurs web, web activistes, etc.) à participer à cette rencontre.

Après une brève présentation des différentes structures d’innovation représentées, M. Janvier Alofa, Economiste National du PNUD Bénin et Point Focal de l’Accelerator Lab a partagé avec les participants l’importance du réseau de Laboratoires d’accélération pour le PNUD, le concept de Laboratoire d’Accélération, le fonctionnement des Labs, la démarche et la manière dont le PNUD envisage de collaborer avec les acteurs de l’écosystème de l’innovation et du numérique au Bénin.

« L’innovation devient l’une des clés de réussite des défis du 21ème siècle », a expliqué Janvier P. Alofa. Comment trouver des solutions rapides et à moindre coût à des problèmes concrets de développement ? C’est l’un des objectifs des 60 Laboratoires d’accélération que le PNUD appuie dans 78 pays à travers le monde dont le Bénin, poursuit-il. Les principaux partenaires financiers des Accelerator Labs sont l’Allemagne et le Quatar.

L’écosystème de l’innovation et du numérique au Bénin est assez riche et varié. On peut citer entre autres, Sèmè City, BloLab, Iroko Lab, EtriLabs, OpenStreetMap, Solidari’IT, AgriYouth, Groupe LANDE, Youth Connekt, Association des Blogueurs du Bénin, etc.. Ces différents labs, incubateurs, hubs, … mènent des activités comme la formation de jeunes startups, la fabrication numérique et prototypage, l’organisation de hackathon, le développement d’application, l’e-commerce, la veille citoyenne, etc.

La présentation du Laboratoire d’Accélération a été précédée de la visite des réalisations du Projet Commune du Millénaire de Bonou sous la conduite du Chef de projet, M. Guy Loueke. Ce projet opérationnalise les objectifs de développement durable au niveau local à travers une approche intégrée. C’était une manière pour le bureau de présenter aux innovateurs locaux l’esprit et la dynamique dans laquelle le bureau souhaite désormais collaborer avec eux. Cette collaboration est multiforme et peut porter entre autres sur l’appui aux efforts d’exploration, d’expérimentation ou à la recherche de solutions locales aux problèmes complexes de développement durable ainsi que leur mapping.

« Le processus d’innovation est complexe par défaut. D’où la nécessité d’impliquer les acteurs locaux et surtout les bénéficiaires finaux des solutions à proposer dans le processus de réflexion et de recherche de solutions », a déclaré M. Médard Agbayazon, Directeur de Blo Lab, premier Fab Lab au Bénin.  Il a salué l’initiative du PNUD de les associer aux activités du Laboratoire d’Accélération. Il a par ailleurs partagé avec l’assistance une solution numérique développée notamment un système d’irrigation et de surveillance à distance basé sur une simple technologie et en cours d’expérimentation par les agriculteurs. D’autres exemples de solutions existantes ont été partagés.

 Le lancement officiel du Lab au Bénin est prévu pour le dernier trimestre de 2019. Le processus de recrutement des trois membres de l’équipe d’animation du Laboratoire d’accélération au Bénin est bouclé. Dans les prochains jours, le Bureau va procéder à l’analyse de l’écosystème du numérique et de l’innovation au niveau national : état des lieux des initiatives, hubs, Labs existants, enjeux et défis. 

Icon of SDG 09 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global