Seance d'échange entre l'équipe du Laboratoire d'Accélération du PNUD et un groupe de maraîchers à Cotonou, qui a mis en place un champ coopératif


Située au cœur de la ville de Cotonou, sur un domaine de trois hectares mis à disposition de façon provisoire par une société d’Etat, un groupe de 44 maraîchers indépendants a mis en place un « champ coopératif » qui lui a permis de mobiliser en 3 ans plus de 1,2 millions de francs CFA. Ce groupe exploite le domaine depuis 1999 pour la production des fruits et légumes dont la tomate, la laitue, la grande morelle et le concombre.

Au-delà de l’objectif initial qui était d’autofinancer l’acquisition d’un domaine d’exploitation, les ressources du champ coopératif sont utilisées pour financer les besoins en fonds de roulement et assister les membres du groupe en situation difficile afin de renforcer l’entraide et la cohésion au sein de ses membres.

Face au risque d’expulsion du domaine public occupé, et dans l’incapacité de satisfaire les exigences des banques en matière de garanties, les maraîchers du domaine d’une société d’Etat à Cotonou ont pris l’initiative de mettre en place un champ coopératif. Chaque maraîcher du domaine destine à la coopérative, sur sa parcelle, un nombre donné de planches convenues de la principale spéculation produite. les produits de ces planches destinées à la coopérative sont prioritairement vendus et les recettes sont versées dans un compte épargne de la coopérative ouvert dans une banque de la place.

L’innovation réside ici dans la structuration de cette initiative. Les planches coopératives sont disséminées sur les bandes de production de chaque maraîcher et leur mise en valeur est sous la responsabilité individuelle de chacun d’eux.

Les recettes sont prévues pour l’acquisition d’un domaine de production, propre au groupe de maraîchers. Mais en attendant que la somme atteigne le montant substantiel nécessaire pour l’acquisition, elle est utilisée pour l’autofinancement des activités : achat d’intrants, fonds de roulement, assistance sociale en cas de maladie. Les coopérateurs ont également mis en place un mécanisme de solidarité en venant en aide à ceux de leurs membres qui traversent des difficultés familiales, à travers un prêt à taux zéro. La coopérative entrevoit de bonnes perspectives dans ses activités et espère rejoindre bientôt son propre site de production.

Cette initiative a été identifiée lors de la mission exploratoire qui a été conduite par le Laboratoire d’Accélération dans le cadre de la mise en œuvre de son agenda des 100 premiers jours.

Merci de bien vouloir partager avec nous des initiatives similaires que vous avez identifiées dans vos travaux.

Icon of SDG 01 Icon of SDG 02

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global