Monsieur Bruno Koukpohounsi, Point focal du Système Intégré de Gestion des Ressources Humaines (SIGRH) au Ministère des Enseignements Maternel et Primaire faisant une démonstration de la plateforme SIGRH. Crédit photo: PNUD Bénin

La fonction publique béninoise se modernise avec la mise en place de diverses plateformes, qui offrent des services en ligne aux usagers clients en un temps record.  Fini les tracasseries pour les quelques 78000 agents permanents de l’Etat en vue de l’obtention des actes administratifs liés à leur carrière. Ils peuvent désormais suivre leur carrière et télécharger en ligne gratuitement tous leurs actes en cliquant sur le lien : https://demarchesmtfp.gouv.bj

« Aujourd’hui, un fonctionnaire n’a plus besoin de se déplacer de Malanville, à plus de 700 km, pour Cotonou avant de consulter les informations liées à sa carrière et de recevoir son acte. Il / elle n’a plus besoin de s’absenter de son poste de travail pendant des jours pour se faire délivrer un acte administratif. La dématérialisation des services publics est devenue une réalité. Elle soulage aussi bien l’administration que les administrés et permet d’éviter le contact physique avec l’usager, ce qui limite les risques de corruption», explique fièrement Prosper Idohou, Chef de la Cellule de gestion du Fichier unique de Référence et de la Programmation des Effectifs (C/CGFUR-PE) à la Direction générale de la Fonction publique

La lourdeur administrative et la mauvaise qualité des services publics constituent des freins au développement. Grâce au Projet d’Appui à la Réforme et à la Modernisation de l’Administration Publique (PARMAP) mis en œuvre par le Ministère du Travail et de la Fonction Publique (MTFP) et financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), plusieurs initiatives permettent la modernisation et l’amélioration de la qualité des services publics.  Il a été mis en place entre autres le Système Intégré de Gestion des Ressources Humaines (SIGRH) pour la gestion du personnel des ministères à gros effectifs comme le Ministère des enseignements maternels et primaire (MEMP), le Ministère de l’Enseignement Secondaire et de la Formation Technique et Professionnelle, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Ministère de Santé, le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et le Ministère de l’Economie et des Finances. Il permet la dématérialisation du processus de production des actes de carrière des Agents de l’Etat. Le SIGRH est constitué d’une base de données, qui favorise la gestion de la carrière, de la pension et de la paye. La tâche devient plus aisée aussi bien pour les gestionnaires de ressources humaines des différents ministères que pour les fonctionnaires de l’Etat, qui utilisent la plateforme au quotidien.

« Avant, on avait un volume important de dossiers à traiter manuellement. Il fallait éditer les listes, les envoyer sur le terrain pour vérification et analyser chaque dossier. Aujourd’hui, les dossiers ne sont plus traités individuellement mais par centaines en un temps record avec une faible marge d’erreur de saisie. Avec le SIGRH, on traite plus rapidement les dossiers des fonctionnaires de l’Etat, on sort facilement les projets d’actes d’avancement de carrière des agents », se réjouit Bruno Koukpohounsi, Point focal du SIGRH au MEMP.

Au titre de l’année 2020, le projet a permis de réaliser un certain nombre d’activités visant à renforcer les efforts du Ministère du Travail et de la Fonction Publique (MTFP) dans les domaines de la gestion des ressources humaines et de l’administration du travail. Il s’agit entre autres de :

  • La dématérialisation du processus de production des actes de reclassement des Agents de l’Etat ;
  • la dématérialisation des processus de délivrance d’attestation de non-litige et de déclaration d’établissement au niveau de la Direction Générale du Travail;
  •  la dématérialisation du système d’information sur le marché du travail ;
  •  la mise en place d'un dispositif hybride de collecte, d'analyse et de production de statistiques sur le genre dans l'administration publique béninoise ;
  •  le développement du guichet unique virtuel (GUV) de la fonction publique ;
  • la mise en place d’une plateforme web de soumission et de suivi de candidature aux concours de recrutement au profit de la fonction publique ;
  •  la dématérialisation du suivi de la procédure disciplinaire et du contentieux administratif ;
  •  la digitalisation des cadres organiques et plans de formation mis en œuvre pour le reclassement des agents de l’État et la maîtrise des emplois ;
  •  l’élaboration des documents d’opérationnalisation du mécanisme de mise en œuvre et de suivi-évaluation de la charte nationale pour la gouvernance du développement  du Bénin ;
  •  la réalisation de l’état des lieux au niveau des directions de l’administration et des finances (DAF) sectorielles pour l’extension du système de gestion des agents de l’État aux ministères sectoriels et institutions de la république ;
  •  l’actualisation et la mise aux normes des outils primaires (registres) du SIRP_STAT.

Le Projet d’Appui à la Réforme et à la Modernisation de l’Administration Publique (PARMAP) ambitionne de faire de l’utilisation des technologies digitales un levier d’amélioration de la qualité des services publics et de la promotion des valeurs éthiques et républicaines, un facteur de conscience professionnelle au service de la population.

 

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global