Formation des apiculteurs. Crédit photo : PNUD Bénin

Dans sept (7) communes du Bénin, 140 apiculteurs / apicultrices ont été formé(e)s et installé(e)s dans sept communes du Bénin pour la production du miel et de ses dérivés par le Projet de Renforcement de la résilience du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques au Bénin (PANA Energie).

Cet appui constitue l’une des mesures d’accompagnement mises en place au profit des populations, qui ont cédé leurs champs pour le reboisement de 750 hectares. L’objectif visé par l’installation de ces apiculteurs à 200 m des plantations est non seulement la promotion des activités génératrices de revenus, mais aussi la protection des plantations contre les feux de brousse et le ravage des plants par les bœufs transhumants.

Les 140 personnes formées dont 23 femmes sont des agriculteurs, éleveurs ou chasseurs issues des localités de Kolobi (Djidja), Fita (Dassa-Zoumé), Bobè (Bantè), Gbédé (Ouèssè), Kokohou (Djougou), Wabou (Toucountouna) et Bininsi (N'Dali). Ces bénéficiaires ont été désignés par les populations riveraines des forêts naturelles communautaires à l'intérieur desquelles PANA Énergie a mis en place au total 750 hectares de plantations avec 1 875 000 plants de Gmelina arborea et Acacia auriculiformis, qui sont des espèces d'arbres à croissance rapide.

La formation a connu trois étapes : (1) fabrication de cent (100) ruches kényanes en ciment dont cinq (05) pour chaque apprenant pour son rucher individuel à implanter dans la plantation. ; (2) construction de 100 ruches dont 5 par apprenant au sein des plantations par localité, (3) formation théorique et pratique au centre de formation agréé "Le Rucher Les Triangles à Komiguéa dans la commune de N'Dali".

Les notions théoriques développées au centre de formation portent entre autres sur : l’importance de l’apiculture et ses avantages pour gérer une forêt communautaire, la morphologie de l'abeille, le rôle pollinisateur des abeilles, les techniques et mise en piégeage des ruchettes, les techniques et mise en condition de piégeage des ruches, la récolte et le conditionnement du miel, etc.

A l’issue de la formation chaque apprenant a reçu un lot de matériels et équipements apicoles : des ruches, des ruchettes, l’accoutrement complet (tenue + chapeau de protection), une paire de gants, de botte, un bac à récolte de miel, un enfumoir, un kit complet des documents techniques.

Ces apiculteurs formés sont organisés au sein des coopératives pour la vente groupée du miel. Ils sont affiliés à la plateforme nationale des apiculteurs du Bénin.

Démarré en octobre 2016 pour une période de cinq (05) ans, le projet PANA Energie vise à soutenir la stratégie d’adaptation aux changements climatiques du Gouvernement du Bénin et réduire la vulnérabilité des communautés rurales et urbaines aux variabilités climatiques à travers une production, un transport et une distribution énergétique résiliente sur le territoire national. Ce projet contribue à réduire la vulnérabilité des populations aux conséquences des changements climatiques en leur offrant un meilleur accès à des sources d’énergie renouvelables et en protégeant les ressources forestières.

Pour un montant global de 39,57 millions USD, il est financé par le Gouvernement du Bénin, le Fonds pour l’environnement Mondial (FEM) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). 

Un apiculteur en train d’installer sa ruche. Crédit photo : PNUD Bénin
Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global