Visite de plateformes d’administration intelligente en cours d'installation dans la Directions Départementale du Travail et de la Fonction Publique de Borgou-Alibori par une équipe conjointe composée de cadres des ministères du Gouvernementale et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Crédit photo : PNUD Bénin /Roger Attemba

Un total de huit projets mis en œuvre dans une dizaine de localités de sept départements du Bénin a fait l’objet d’une visite conjointe entre une équipe Gouvernementale et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) du 17 au 28 août 2020. Conduite par le Coordonnateur de l’Unité de Gestion du Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable (UNSDCF 2019-2023) du Ministère du Plan et du Développement, la délégation est composée de cadres du Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable, du Ministère du Travail et de la Fonction Publique et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Pendant, une dizaine de jours, l’effectivité des réalisations des différents projets, les avancées, les doléances et les témoignages des bénéficiaires ont été enregistrés.

Plusieurs progrès ont été notés dans la mise en œuvre des projets visités par rapport à la dernière visite effectuée en décembre 2019. Au nombre de ceux-ci, on peut citer :

  • (i) l’achèvement et la réception provisoire de trois retenues d’eau de plus de 30.000 m3 chacune sur les quatre (4) initiées dont deux dans la commune de Savalou (Aouiankanmè et Damè) et une dans la commune de Ouaké (Kakpalaré). Notons que plus de 250 femmes bénéficiaires des réalisations ont eu déjà, avec l’appui du Projet Moyens de Subsistance Durable (PMSD) à exploiter les infrastructures pour le maraichage en contre saison. Actuellement, des dispositions sont prises pour la sécurisation des sites avec la plantation des bambous tout autour des retenues d’eau. Des panneaux d’interdiction d’autres activités sur le site y sont également implantés.
  • (ii) les travaux avancés de mise en place de deux plateformes multifonctionnelles, l’une à Kakindoni dans l’arrondissement de Pélébina à Djougou et l’autre à Bouca dans la commune de Kalalé par le projet Biomasse-Electricité. Il est à noter sur les deux sites que les bâtiments devant abriter les plateformes sont érigés, les équipements solaires (minicentrales solaire, lampadaires, dispositifs de recharge d’appareils électriques…) y sont installés et fonctionnels. Les machines acquises sont disponibles sur les sites.
  • (iii) l’effectivité de la mise à disposition d’un fonds de 48 millions de FCFA au profit de 1600 bénéficiaires regroupés en association avec la collaboration de l’UNCDF à travers le projet Projet Commune du Millénaire de Bonou (PCM-Bonou). Par ailleurs, le PCM Bonou est en train de mettre en place un centre de métiers et des arts à Afanmé. Il est à noter aussi que la rizerie de Atchonsa est fonctionnelle et tourne avec une capacité de production d’environ 01 tonne par jour. Elle est animée par une coopérative de 62 personnes dont 60 femmes.
  • (iv) la mise en place de deux plateformes d’administration intelligente à travers un dispositif moderne d’accueil en cours d’installation dans les Directions Départementales du Travail et de la Fonction Publique du Borgou-Alibori et du Zou-Collines pour rapprocher les services administratifs des administrés. Désormais, avec la dématérialisation des actes de carrières des agents de l’État et la mise en place de ces plateformes, plus besoin d’aller à Cotonou pour connaitre sa situation et faire le suivi de sa carrière au sein de l’administration publique grâce au PNUD et la Coopération Turque à travers le Projet d’Appui à la Réforme et à la Modernisation de l’Administration Publique (PARMAP).
  • (v) le renforcement des capacités des gestionnaires et du personnel des maisons d’arrêt sur les pratiques du greffe et des statistiques pénitentiaires grâce au Projet d’Appui à l’Amélioration de l’Accès à la Justice et à la Reddition des Comptes (PAAAJRC2), la dotation en matériels et équipements de l'Agence Pénitentiaire du Bénin ainsi que la formation de plusieurs détenus à la fabrication du savon, des gels hydroalcooliques et de l’eau de javel dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.
  • (vi) Au niveau de l’Assemblée Nationale, le Projet d’Appui au Renforcement des Capacités du Parlement et des Organes de Gestion des Elections (PARCPOGE) a appuyé le renforcement des capacités de plusieurs députés et du personnel parlementaire en vue d’un meilleur exercice du pouvoir législatif et un meilleur contrôle de l’action gouvernementale. Le projet a également financé la création d’une base de données et la mise en ligne de toutes les lois promulguées sur la période 1990-2019. Le lien pour y accéder est http://documentation-anbenin.org. Par ailleurs, le projet a permis aussi la mise en place d’une cellule de passation des marchés au niveau de l’Assemblée Nationale et le renforcement des capacités de ses acteurs. Il faut noter aussi l’appui en cours du projet dans l’étude de faisabilité de la mise en place de la télé-hémicycle.

Les projets retenus dans la cadre de cette première visite programmatique au titre de cette année, couvrent les deux portefeuilles du nouveau Programme Pays Bénin – PNUD (2019-2023) que sont : Promotion d’une croissance économique durable et forte qui profite à tous et Consolidation de la démocratie, de l’Etat de droit et promotion de la bonne gouvernance.

Visite de plateformes multi-fonctionnelle en cours d'installationà Bouca dans la commune de Kalalé par une équipe conjointe composée de cadres des ministères du Gouvernementale et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Crédit photo : PNUD Bénin /Roger Attemba
Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global