Transformation de l'huile de palme par les femmes sur la plateforme multifonctionnelle d'Adido à Bonou. Crédit photo : PNUD Bénin/ Elsie Assogba

La revue semestrielle des projets du portefeuille « Développement durable et croissance inclusive » du Programme pays du PNUD Benin (CPD) 2019-2023 s’est tenue le mardi 20 août 2019 au Ministère du Plan et du Développement à Cotonou. Elle a permis d’analyser les progrès réalisés et de donner des orientations pour une meilleure mise en œuvre des projets.

A l’issue des travaux co-présidés par le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat Chargé du Plan et du Développement, M. Rufino D’Almeida et la Directrice de Cabinet du Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, Mme Jeanne Akoha, des recommandations ont été faites. Elles portent notamment sur la mobilisation de la contrepartie nationale au profit des projets ; la nécessité d’une synergie d’actions entre les projets et les parties prenantes et la consolidation des données des différents projets du portefeuille pour une meilleure appréciation des effets induits par les différentes réalisations sur les bénéficiaires.

Monsieur Isidore Agbokou, Team Leader de l’Unité « Développement Durable et Croissance Inclusive (DDCI) » a, au nom du Représentant Résident du PNUD, remercié toutes les parties prenantes pour la tenue effective de la revue. Il a salué le partenariat entre les différents acteurs, qui contribue à la performance des projets.

Le portefeuille « Développement durable et croissance inclusive » du CPD 2019-2023 du PNUD Benin vise à promouvoir une croissance économique durable et forte qui profite à tous. Trois (3) axes d’intervention sont retenus à savoir (i) L’amélioration du bien-être et l’augmentation des revenus de la population, notamment des jeunes, des femmes, des personnes handicapées par la mise en place d’équipements socio-économiques, la promotion de l’emploi  indépendant ; (ii) La préservation , la mise en valeur et la restauration des écosystèmes forestiers et la promotion d’une énergie propre, bon marché ; le renforcement de la résilience des populations aux phénomènes hydrométéorologiques et climatiques extrêmes. Près d’une dizaine de projets sont mis en œuvre pour y concourir et touchent aux thématiques de l’emploi, de l’environnement, de la gestion durable des terres, des changements climatiques, de l’eau, etc. et contribuent à des changements transformationnels à moyen et long terme.

Les Directeurs nationaux ou Coordonnateurs des projets ont présenté à tour de rôle leurs projets, les indicateurs de produits ainsi que les références et cibles, les performances réalisées au cours du premier semestre 2019. Au nombre des réalisations, on peut retenir entre autres ce qui suit :

Dans le cadre du projet de renforcement de la résilience des moyens de subsistance ruraux et du système de gouvernance national et infranational face aux risques et à la variabilité du climat au Bénin (PMSD), quatre (4) retenues d’eau ont été réalisées dans les villages de Kpakpalaré, Kadolassi (Commune de Ouaké), Damè et Ahouiankanmè (Commune de Savalou) et l’aménagement d’un (01) espace hydroagricole dans le village de Kotan (Commune d’Avrankou), en cours d’achèvement. Par ailleurs, dans le village de Kotan, Commune d’Avrankou, plus de 100 femmes sont formées sur les techniques de gestion durable et résiliente d’une exploitation de maraîchage (confection et orientation des planches, compostage, régulation de la radiation globale, application de fumure, irrigation, attentions culturales, contrôles biologiques, etc.).

Afin de contribuer au développement des capacités des jeunes pour leur insertion sur le marché du travail comme employés ou comme entrepreneurs, une base de données des artisans a été réalisée suite à une enquête faite dans trois communes du Bénin par le Projet de Promotion de l’Entreprenariat et de l’Employabilité des Jeunes (PPEEJ).  

Grâce projet Biomasse Energie, 16 lampadaires solaires photovoltaïques ont été installés dans les communes de Kalalé (Bouca) et de Djougou (Pélébina).  Le projet de Développement de l’Agrobusiness au Bénin (PDAB) a, quant à lui, formé une première vague des 101 bénéficiaires sur l'esprit entrepreneurial.

La plupart des projets ont un volet investissement en renforcement des capacités. Ils sont alignés sur les politiques et stratégies du Gouvernement et sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) et interviennent sur presque toute l’étendue du territoire national.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe