L'érosion côtière est l'une des manifestations des changements climatiques au Bénin. Crédits photo : PNUD Bénin / Elsie Assogba


A l’atelier d’échanges sur les modalités d’une amélioration de l’efficacité de la réponse climat nationale organisé à Grand Popo du 24 au 26 juin 2021, les députés à l’Assemblée Nationale se sont engagés sur différentes questions liées à la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques au Bénin.

Les parlementaires ont été imprégnés non seulement des modalités d’une meilleure opérationnalisation des options et mesures d’adaptation du Bénin face à la vulnérabilité actuelle et future des secteurs stratégiques aux changements climatiques mais aussi et surtout sur l’obligation d’adopter des mesures fiscales nouvelles environnementales pour renforcer les ressources budgétaires nécessaires à une lutte efficace contre les effets néfastes des changements climatiques au Bénin.

« Nous avons désormais pour mission, de faire de notre parlement, une instance d’éveil de conscience citoyenne qui va engager le peuple béninois dans un développement durable irréversible. A cet égard, une réflexion profonde de commun accord avec le Gouvernement doit nous amener à trouver les outils nécessaires à même de faire face aux diktats du changement climatique », a affirmé le premier vice-président de l'Assemblée nationale, le Général Robert Gbian.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Décision 5/CP.17 de la Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) lors de sa 17ème session tenue en novembre 2011 à Durban en Afrique du Sud, le Bénin en tant que parties Pays les Moins Avancés (PMA) a bénéficié d’un financement du Fonds Vert pour le Climat (FVC) conformément à la décision GCF/B.13/05 du 17 juin 2016 pour élaborer son Plan National d’Adaptation (PNA). Ce Projet PNA vise à offrir les informations économiques et climatiques requises pour une bonne mise en œuvre du Programme d’Action du Gouvernement ; soutenir le développement et l’utilisation des mécanismes et outils de facilitations à l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques dans les prévisions budgétaires ; et enfin soutenir les efforts du Gouvernement en vue d’accroître la mobilisation de fonds locaux, privés et extérieurs pour la mise en œuvre de l’action climat.

Le projet a pour but de renforcer le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), afin d’attirer du financement public et privé pour une planification efficace de l'adaptation. Pour atteindre ces résultats, plusieurs études thématiques ont été réalisées. De ces différentes études, des outils ont été développés, des instruments nouveaux fiscaux et non fiscaux ont été élaborés et examinés. Des lignes directrices pour une meilleure intégration des changements climatiques dans le processus de planification et de budgétisation au niveau national et local ont été proposées. Mais ces différents outils et instruments proposés ne peuvent être opérationnels sans l’implication et l’effort de toutes les parties prenantes notamment des parlementaires.

C’est dans ce cadre que l’atelier a été organisé en prélude à la prochaine session budgétaire qui démarre par la tenue du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) au plus tard le 30 juin 2021 conformément aux prescriptions de l’article 41 de la loi organique relative aux lois de finances.

« Le PNUD réitère son entière disponibilité, son engagement et son soutien indéfectible au Gouvernement du Bénin et à tous les autres acteurs pour l’atteinte des objectifs de développement durable », a déclaré M. José H. Wabo, Représentant Résident Adjoint du PNUD au Bénin.

Les communications présentées au cours de la rencontre ont porté sur la vulnérabilité actuelle et future des principaux secteurs de l’économie béninoise aux changements climatiques et l’analyse des mesures fiscales nouvelles et non fiscales environnementales pour l’optimisation des ressources climatiques au Bénin. Les députés ont pu échanger sur les mécanismes de mobilisations de ressources climatiques à travers la prise de mesures fiscales environnementales nouvelles en passant par l’évaluation et le suivi des dépenses climatiques dans la budgétisation.

Il est à rappeler que depuis juin 2018, l’Assemblée nationale du Bénin a délibéré et adopté la loi n°018-18 du 06 Août 2018 sur les changements climatiques démontrant ainsi sa détermination et sa contribution active à la résolution des problèmes climatiques qui pourraient entraver le développement durable du pays.

Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Bénin 
Aller à PNUD Global